Refuge Remix - évènement créatif & collaboratif

Répondre


Cette question est un moyen d’empêcher des soumissions automatisées de formulaires par des robots.
Smileys
:D :) :( :o :shock: :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :laughing: :blue: :excl: :ours: :ordinary: :mouton: :forb:
Voir plus de smileys

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : Refuge Remix - évènement créatif & collaboratif

Re: Refuge Remix - évènement créatif & collaboratif

par Claude Mauguier » 16 juin 2019, 10:07

** Post scriptum 8 **

Parmi les formules incitant à se rendre à la réunion citée, cette alléchante promesse :
"‘Touchez le changement‘ : la dernière après-midi sera consacrée aux portes ouvertes, le public sera invité à être acteur en réagissant et débattant face aux prototypes créés."

Si on lit bien, on va créer un courant d'air salutaire via les "portes ouvertes" afin que le public, jusque là captif, passif et réduit à une collection d'objets disposés sur des sièges, se réveille, sorte de sa torpeur afin de "réagir et débattre". Auparavant, il fallait juste la fermer et écouter les prophètes, tandis que l'iconostase restait clos...

Car ne voilà-t-il pas que des "prototypes" sont brusquement apparus...!! Tiens, tiens...C'est donc qu'ils ont été pensés, conçus, construits, bien avant. L'effet de surprise crée autant qu'il légitime la forme, comme une merveille qui surgit hors du tabernacle ; exactement comme si on vous faisait un cadeau merveilleux. C'est un truc bien connu des marchands d'aspirateurs ou d'Encyclopédie des cryptogames, qui s'en vont sonner à la porte des mamies.
Et le raout de Villar d'Arène n'aurait eu pour but que la promotion d'un machin déjà ficelé, qu'il ne restait plus qu'à faire avaler au public.
De l'art de faire croire qu'on est pour quelque chose dans un truc qui échappe totalement à la responsabilité individuelle des présents : "vous avez écouté, vous avez vu, vous avez participé donc vous croirez y être pour quelque chose".

Ah mais ! Me direz-vous, on réagit, on débat. Tout autant je suppose que sur les "plans courants" des promoteurs et marchands de bicoques qui consentent à vous déplacer un spot, une colonnette ou la niche du chien, mais qui ne cèdent rien sur le reste, puisque ça fait partie du "projet" et qu'il ne vous reste plus qu'à sortir votre carnet de chèques.

On vous a prévenus : "touchez le changement" !! Ce changement n'était donc qu'un secret de Polichinelle, puisqu'il était déjà là et qu'on était conviés à venir toucher du regard ces merveilles : comme les saintes reliques jadis. Sauf qu'il ne s'agit que de reliques du futur qu'il s'agit d'authentifier, de légitimer ante litteram. Après quoi vous subirez...

Vercors (l'écrivain) a écrit "Le silence de la mer" à une époque et dans des circonstances où le mot "refuge" avait revêtu une signification presque sacrée et où les marchands du temple n'avaient pas le dernier mot... Le même silence, aux circonstances près, succède aux trompettes de Ref-truc.
Il est vraisemblable que nous ne saurons rien de plus avant que ne se manifeste quelque nouvel avatar de l'esprit créatif propre aux nouveaux "marchands de sommeil (et de soupe)" alpins.

A suivre ??

Re: Refuge Remix - évènement créatif & collaboratif

par Claude Mauguier » 15 juin 2019, 17:23

** Post scriptum 7 **

Dans la litanie des horreurs, l'Edelrauthütte (sud Tyrol - Italie) après avoir été ceci :
https://4.bp.blogspot.com/-1SJPrnsBeqE/ ... sktop1.jpg

Est devenu cela :
https://4.bp.blogspot.com/-WP9CKhjIqfc/ ... iaccio.jpg

https://3.bp.blogspot.com/-dGMcC0hz-8U/ ... io-001.jpg

Non, ce n'est pas un centre commercial (quoique...) et la terrasse n'est pas un parking. L'ancêtre de l'architecte a dû tremper dans la construction du "Mur de l'Atlantique" entre 1940 et 1944. Ici ne manquent que les canons.

Qu'en pense "Reflab-Remix"...??? Et quel est le résultat de l'évènement annoncé pour les 5,6,7 juin ?

Re: Refuge Remix - évènement créatif & collaboratif

par Claude Mauguier » 13 mai 2019, 12:10

* Post scriptum 6 *
sly a écrit :
13 mai 2019, 11:31
Claude Mauguier a écrit :
08 mai 2019, 13:44

On notera que les initiateurs de ce projet n'ont encore rien dit de bien clair sur leurs intentions concrètes...
Tu m'étonnes ! Tu as vu comment vous les accueillez ?

Personnellement, je me méfie aussi des évènements qui viennent vous chercher et qui use de mots du jargon marketing, et je ne pense pas m'y rendre avant d'en savoir plus sur les objectifs concrets (ce que je peine à distinguer sur https://refugeremix.fr/origine/#pourquoi ) mais pour autant je n'exclu pas de bonnes idées et je ne vais pas leur sauter dessus tel un inquisiteur !

Bref, la tournure que prend ce sujet ne m'aurait pas incité de leur part à expliquer leur démarche ici... enfin...

L'ambiance d'ours des cavernes du forum de refuges.info se maintient... (à tort ou à raison ? je l'ignore )
Certes, mais la validité et la pertinence d'une démarche se mesure à son degré de sincérité, à sa charge de conviction, donc à l'opiniâtreté avec laquelle on la défend. Exactement comme pour MD. S'ils sont convaincus, qu'est-ce qui les empêche d'argumenter clairement ? Et d'abord de lever le doute sur QUI ils sont et ce qu'ils attendent concrètement de leur démarche ? En fait on n'a rien, sinon un effet d'annonce : on nous montre un joli bonbon enveloppé de fumée, et à nous d'aller le déguster au Villard-d'Arène... Le pb des refuges dépasse et de loin les simples questions d'aménagement ou de look ! On en est arrivé au point où c'est leur existence même qui est en jeu et dans un cadre beaucoup plus vaste, qui touche tout aussi bien le comportement du montagnard lambda que les raisons qui le poussent à aller là où il finit par être de trop !
Désolé, il y a longtemps que j'ai cessé de nourrir des doutes sur la nature humaine... Je me méfie des sourires "Colgate", voilà tout.

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par sly » 13 mai 2019, 11:31

Claude Mauguier a écrit :
08 mai 2019, 13:44

On notera que les initiateurs de ce projet n'ont encore rien dit de bien clair sur leurs intentions concrètes...
Tu m'étonnes ! Tu as vu comment vous les accueillez ?

Personnellement, je me méfie aussi des évènements qui viennent vous chercher et qui use de mots du jargon marketing, et je ne pense pas m'y rendre avant d'en savoir plus sur les objectifs concrets (ce que je peine à distinguer sur https://refugeremix.fr/origine/#pourquoi ) mais pour autant je n'exclu pas de bonnes idées et je ne vais pas leur sauter dessus tel un inquisiteur !

Bref, la tournure que prend ce sujet ne m'aurait pas incité de leur part à expliquer leur démarche ici... enfin...

L'ambiance d'ours des cavernes du forum de refuges.info se maintient... (à tort ou à raison ? je l'ignore )

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par lou moiau rt » 12 mai 2019, 20:55

Je crois que remix blabla à comprit qu'il ne trouvera pas de supporter ici.
Il semble que ce site soit fréquenter par des vrais amoureux de la vrais montagne séculaire qui vient du fond des ages et pas la montagne blingbling pognon ça fait plaisir de voire qu'ont est encore quelques uns !!!!!!!!!!!!!!!!!

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par Claude Mauguier » 12 mai 2019, 11:04

** Post scriptum 5 **

Il est très intéressant, vu le fonctionnement de refuges.info, de suivre l'évolution des structures "révolutionnaires" (dixit les concepteurs et les journalistes) mises en place progressivement ici ou là.
Il s'agit essentiellement d'abris non gardés, vu que les gros refuges gardés high-tech n'inspirent pas plus que ça leurs clients.

Premier exemple :
http://www.refuges.info/point/5436/caba ... -Hannibal/
L'examen de la structure et surtout le suivi attentif des commentaires depuis sa construction sont éloquents : la "réussite" technique, alliée à l'atrocité esthétique finit pas se muer en désastre, vu le peu de soin qu'on accorde à son entretien.
On aurait dû, à cet endroit précis, bâtir quelque chose de ce type : http://chemineur.fr/viewtopic.php?t=12633#p32573 peut-être un poil plus grand , comme ça : http://www.refuges.info/photos_points/2 ... 1534489705 là pas de risque de panne ni de décollement, il faut juste prévoir un portillon + une pelle pour dégager l'entrée en hiver... Pas de confort ? Mais bon sang, va-t-on en ce genre d'endroit pour le "confort" !!??

Deuxième exemple :
http://www.refuges.info/point/372
Qu'on me pardonne, mais avec sa forme et ses couleurs, vu de dessus il a l'air d'une grosse b... oubliée là par inadvertance.
On me dira qu'on ne risque pas de le louper par mauvais temps. On y trouve même ceci : https://www.hotels-insolites.com/photo/ ... des/04.jpg !! En baver jusque là et se retrouver devant un clavier...
On hurlera d'admiration à propos de "progrès". Mais pardonnez-moi si je parle de décadence et d'hypocrisie : si on vient là, sous prétexte de liberté, d'autonomie, de "ressourcement" (c'est très "tendance") etc. etc. mais qu'on amasse autour de soi tous les instruments de l'hétéronomie (l'opposé de l'autonomie), en se retrouvant piégé par ce qu'on cherche (?) soi-disant à fuir, que faut-il penser ? Schizophrénie ? Infantilisme ?
On prend un risque, mais à la moindre alerte on crie "Maman, bobo !" et il FAUT que les effets détestables de la contingence s'effacent devant le chevalier blanc (bleu si c'est un gendarme du PGHM) venu nous sauver.
Autrement dit, les petits chéris voudraient n'avoir pas à subir les conséquences de leurs décisions et de leurs actes : la vie doit être pour eux une sorte de supermarché où on peut prendre et jeter sans autre souci.
Décidément, C.Profit a raison...mais le syndicat des tiroirs-caisses allié à la guilde des architectes fous cherchera à parsemer toujours plus nos montagnes de ces atrocités.

Troisième exemple :
https://deavita.fr/mode-de-vie/cabane-b ... -montagne/
La boîte de sardines posée sur tranche, il fallait y penser ! Faute de commentaires on peut estimer pour cette chose un avenir similaire à celui du premier exemple.. On semble friand, un peu partout du porte-à-faux, du surplomb, chose qu'on évitait toujours "avant" et surtout les grandes baies vitrées qui vont rapidement transformer la structure (on n'ose plus appeler ça "cabane") en étuve ou en four dans la journée, en frigo la nuit double vitrage ou pas. Et là, pas question de se réunir autour d'une table pour raconter des histoires, boire un coup ou partager la fondue : des cases, comme dans un placard pour archives, où il est à peine possible de se retourner, au fond exactement comme dans la vraie vie où l'idéal des gestionnaires est d'attribuer à chacun une case d'où il ne sortirait que pour intégrer une caisse à enterrer ou balancer dans un four crématoire.
Si le feu devait se mettre à cet intérieur du genre ikea, tout en bois, pas le temps d'évacuer...!!!
Et puis c'est laid, une insulte au regard, une obscénité vis à vis du lieu. Je pourrais multiplier les exemples.

Hou, hou...! Remix ? On ne t'entend pas beaucoup sur le sujet !

A suivre.

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par Dominique » 08 mai 2019, 21:59

lou moiau rt a écrit :
08 mai 2019, 20:27
"le tourisme consiste à amener des gens qui serai mieux chez eux dans un endroit qui serai mieux sans eux"
Excellent :D

Je dirais aussi que le tourisme consiste à amener à un point A des gens qui pourraient aussi bien venir nous emmerder aux points B, C, D, ... Z
Alors : je ne suis jamais allé et je n'irai jamais dans le massif du Mont Blanc (côté Français !) et sur le GR 20, bien que le Mont Blanc soit très joli et les corses fort sympathiques.
Il reste le Vercors, ... l'Ariège, les Pyrénées (350 km de long !), ..., le Massif Central : là, il y a de la place !
Allez faire un tout en Dévoluy, en Ubaye, dans le Forez ou le Val d'Aran, vous verrez si vous voyez des touristes ou des blockhaus modernistes.
... et si les touristes se déplacent dans un de mes petits paradis, j'irai où ils n'iront plus (de toute façon, ils ne se déplacent que groupés) :mouton:
C’était ma séquence agoraphobe :ours:

Avec leurs mains dessus leurs têtes, ils avaient monté des murettes, nos ancêtres, ils avaient couvert toute la montagne parce qu'elle les faisait manger. Et avant que les refondateurs de refuges ne leur arrivent à la cheville et viennent réformer tout ça, ils vont avoir du travail et des ampoules aux mains :saint:

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par lou moiau rt » 08 mai 2019, 20:27

"le tourisme consiste à amener des gens qui serai mieux chez eux dans un endroit qui serai mieux sans eux" c'est hélas tellement vrai pour les stations de sport d 'hiver pour les grands classiques (mont blanc grand paradis etc )rappelez vous "la montagne ca vous gagne "eh non la montagne ça se gagne doucement respectueusement comme si l'ont rentre dans un lieux sacrées "ici règnes la lumière" et non les dollars revenons à la pureté originelle: des chaussures un sac de couchage une sente un chemin vers l'ailleurs et basta la société de consommation

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par Claude Mauguier » 08 mai 2019, 13:44

** Post scriptum 4 **

Et puis on en est arrivé aux bunkers de métal et de verre contemporains... On ne va pas faire l'historique complet d'un phénomène qui s'est répandu depuis le XIXe siècle aussi bien en mer qu'à la montagne d'ailleurs. Un port, de nos jours est envahi par les embarcations dites de "plaisance", ne sortant au mieux qu'une fois par an, qui donnent aux dits ports tous les traits d'un quelconque parking, la tôle des bagnoles étant remplacée par le plastique des bateaux, au détriment des embarcations de travail, lequel tend à disparaître d'ailleurs. Sans parler des plages, expositions de merguez grillées à point, avec "Rayban" et chapeaux de paille.

Le bourgeois a inventé le "loisir", histoire d'occuper les temps morts de son existence mécanique et désormais connectée, alpinisme ou autre (tous "sports" confondus en fait). Remèdes à l'inactivité, nécessité de vaincre les effets de la sédentarité, soucis esthétiques, mimétisme social, etc. le tout bien loin de bâtir une solidarité effective avec les autres, avec le monde dans sa totalité. Bref, on donne libre cours au narcissisme ordinaire, au "compétitif", au "dépassement", au désir de voir et d'être vu, tous critères directement issus des "impératifs" de la production, qu'elle soit mentale ou concrète.
D'où l'utilisation réitérée du principe de "conquête" (d'un sommet, d'une paroi, d'une renommée) auquel s'est référée depuis l'origine la fréquentation de la montagne. Pour faire court, on fera remarquer que toute conquête se fait au détriment de l'objet conquis, allant même jusqu'à sa destruction (allez le demander aux Indiens d'Amérique toutes tribus confondues). Toutes les conquêtes, sportives, militaires, économiques, se sont soldées par des catastrophes matérielles, humaines, morales. Mais qu'à cela ne tienne, on se débrouille toujours pour peaufiner mine de rien les instruments de celles-ci, par exemple les refuges pour ce qui concerne la montagne, comme si de rien n'était. Ainsi chaque année, des armées de zombies partent "conquérir" le Mont Blanc à la queue leu-leu, déposant çà et là leurs immondices, y compris quelques cadavres dans le couloir d'accès au Goûter... Pour la plus grande joie des tiroirs-caisses de Chamonix.

Alors, les refuges dans tout ça ? Des abcès de fixation, des opportunités de commerce, des points d'attraction, toujours plus énormes, "suréquipés", confortables (mais il y a contradiction entre cette dernière caractéristique et le milieu intrinsèquement hostile qu'est l'altitude), qu'on voudrait faire croire "équitables" à grand renfort de technologies "douces" et de vocabulaire édifiant...
Un refuge est trop petit ? C.A. Pinelli a donné l'unique option en accord avec le milieu montagnard : on le ferme ou on le détruit, puisque sa surpopulation constitue bel et bien la preuve d'un risque pour l'intégrité du milieu. Ou alors, on en reste à la dimension d'origine, ainsi la cabane de la Gandegg, qui offre 44 places depuis 120 ans et n'a pas de refuge d'hiver. C'est la seule solution tolérable.
http://www.refuges.info/point/2360/gite ... ndegghtte/
Et on nous rebat les oreilles avec l'équipement "nécessaire" de la montagne, le "développement durable", cet oxymore, cette imposture totale ! L'hypocrisie de toutes ces démarches saute aux yeux...ou alors on attend des preuves du contraire.

On notera que les initiateurs de ce projet n'ont encore rien dit de bien clair sur leurs intentions concrètes...

A suivre ?

par lou moaiu rt » 08 mai 2019, 10:17

A nouveau tout à fait d'accord le refuge premier en effet est juste un abris face au pur éléments qui entoure l'homme en ces hautes terres tout le reste et fioritures capitalistiques

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par Claude Mauguier » 07 mai 2019, 10:21

** Post scriptum 3 **

Il faut consulter le site de ce nouvel objet conceptuel : https://refugeremix.fr dans tous ses recoins ; il est intéressant à plus d'un point de vue et permet de localiser peu à peu son origine dans "l'espace social", ceci histoire de décrypter au mieux le vocabulaire technocratico-publicitaire déployé chez Reflab et autres.
Mais si on sait à qui on veut faire appel, rien de précis n'apparait à propos de ceux qui sont à l'origine de tout ça... Comme pour MD, des gens tellement pudiques qu'ils en deviennent désincarnés : des fantômes en quelque sorte. Ou bien des faux-culs refusant d'afficher ès-qualités leurs véritables intentions ; une sorte d'alliance d'intérêts bien concrets et pas forcément cohérents avec les intentions proclamées (au demeurant tout à fait floues dans leurs effets pratiques)...

La première mise en garde face à toute initiative de ce type nous est dictée par le vieil adage : is fecit qui prodest - l'a fait celui à qui cela profite - le terme "profit" dans ce cas peut prendre toutes les colorations de principe imaginables.

D'où la nécessité, avant même d'envisager le futur des refuges, de s'interroger sur leur pertinence et les légitimations que le corps social leur attribue.
"Refuge" ? Le mot dit bien ce qu'il signifiait il y a 150 ans : échapper aux rigueurs d'un milieu absolument étranger au monde humain, tout au moins au-dessus de l'altitude des alpages, sans souci de confort ni de facilité (quatre murs, un toit, un foyer, un peu de paille et c'est tout, dans le meilleur des cas). Le type élémentaire peut être pris sous la forme de l'orri pyrénéen : http://chemineur.fr/viewtopic.php?f=10& ... rri#p31835
à suivre....

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par LOU MOIAU RT » 05 mai 2019, 10:06

Tout à fait d'accord avec claude mauguier tout ce blabla c'est le veau d or le pognon blingbling et tutti quanti
Daccord aussi avec christophe profit la montagne est un sanctuaire qui se mérites par une lente évolution vers les hauteurs ce n'est pas une recherche bassement matérialiste
Alors oui rasons tout ces refuges disneyland qui défigurent nos montagnes ramenent la haut quantités de personnes qui n'ont rien à y faire fermons toutes ces routes et pistes d’accès et autres abominable station de sports d hiver et préservons ces hautes terres le capitalisme sauvage à déjà tout pourri sauvons au moins nos hautes terres

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par Claude Mauguier » 03 mai 2019, 20:11

** Post scriptum 2 **

Je crois utile de donner ici une référence non seulement remarquable, mais encore indispensable (merci à Nicolas Masson de nous l'avoir signalée)
issue d'un article écrit par Carlo Alberto Pinelli pour Mountain Wilderness, justement à propos de refuges :

http://www.mountainwilderness.org/2013/ ... f-the-day/

Bonne lecture aux idéologues de Remix !

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par Claude Mauguier » 03 mai 2019, 19:56

Dominique a écrit :
03 mai 2019, 16:53
Vous serez payés 10€ de l'heure et vous n'aurez plus besoin de somnifères pour vous endormir le soir...
10 € de l'heure ? C'est un salaire de cadre sup des alpages ! Et la journée commence au lever du soleil (sauf si un :ours: a trainé dans le coin pendant la nuit : et pas d'heures sup à décompter !) pour se terminer au coucher du même soleil...pas besoin en tout cas de montre connectée. On vit vraiment dans et avec la Nature. Alors, les refuges...

Re: REFUGE REMIX - évènement créatif & collaboratif

par Dominique » 03 mai 2019, 16:53

Intéressé par la thématique de moyenne montagne ?
Les défis face aux changements climatiques, culturels et technologiques ?
Gardiens ou aide, âme artistes ou scientifique... et passionné par le travail collaboratif ?
Fuyez face de bouc et autres gazouillis, oubliez les slides de présentation et autres slogans creux :
Allez faire un stage d'aide berger.
Vous apprendrez des techniques qui évoluent en permanence et seront toujours nécessaires à l'humanité.
Vous profiterez du grand air, d'un maximum d'exercice et d'une nourriture saine et roborative dans un cadre à couper le souffle.
Vous serez payés 10€ de l'heure et vous n'aurez plus besoin de somnifères pour vous endormir le soir...

Haut