Inscrir mon hébergement sur refuge.info

Poser des questions, débattre d'évolutions, étendre les zones, organisations diverses du site, partenaires...
le refuge des puys

Inscrir mon hébergement sur refuge.info

Message par le refuge des puys » 22 mai 2008, 10:49

Bonjour,
Je viens de terminer la restauration d'une partie de ma maison que je loue sous forme de gite.
Le refuge des puys ce situe dans la chaine des puys sur la commune de St Ours juste à cotés de vulcania.
Je propose la location du gite entier ou par chambre. J'ai une capacité maxi de 10 adultes.
Vous pouvez en savoir plus ici :
http://www.lerefugedespuys.fr

Je voudrai savoir si mon hébergement rentre dans vos critères pour l'inscrire sur votre site.

Le précise que je suis en cours de labellisation rando accueil.

N'hésitez pas à me contacter pour plus de renseignement.

Christophe
Mon adresse Email est sur le site.

Merci d'avance

Avatar du membre
sly
Messages : 3417
Enregistré le : 29 févr. 2004, 18:59
Localisation : Chambéry - Savoie
Contact :

Message par sly » 22 mai 2008, 11:22

Il n'y a pas de problèmes ! A vous de jouer :
http://www.refuges.info/ajout_point_etape2.php

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 1576
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier » 22 mai 2008, 20:00

sly a écrit :Il n'y a pas de problèmes ! A vous de jouer :
http://www.refuges.info/ajout_point_etape2.php
Attention...!
Le "Refuge des Puys" n'est en aucune façon un Gîte d'Etape, mais un gîte de vacances, c'est à dire une location saisonnière de vacances comme on en trouve partout aussi bien à St Tropez qu'à Hondschoote ou Strasbourg...
A mon avis, ça n'a rien à faire sur WRI

le refuge des puys
Messages : 6
Enregistré le : 22 mai 2008, 19:18
Contact :

Message par le refuge des puys » 22 mai 2008, 20:45

Bonsoir, je suis le propriétaire du gite.

Même s'il s'agit aussi d'une location de vacances, je suis aussi ouvert au randonneur de passage. Je loue donc aussi par chambre et par nuit. Le dossier pour le label rando accueil est en cour.

Je suis situé à proximité du GR4 et GR441 à mi chemin entre Volvic et lachamps qui constitue une étape assez longue et à ce titre, un hébergement à mi chemin peut intéresser du monde.

Cependant, ne voulant pas dénaturer l'objet du site, j'ai demandé l'autorisation de m'y inscrire en donnant tous les renseignements possibles sur mon gite.

Il semble que vous n'êtes pas d'accord sur mon inscription. Mettez vous d'accord.

Je suis aussi pratiquant de sport de montagne, (ski de rando, rando, escalade) et BE VTT et je pense que mon hébergement peut apporter quelque chose aux randonneurs.

Je reste ouvert à toutes questions.

Une petite question à Artos : Vous êtes bien affirmatif sur ce qu'est ou n'est pas mon gite, est ce suite à votre analyse de mon site internet ou connaissez vous mon hébergement ?

Christophe

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 1576
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier » 22 mai 2008, 21:28

le refuge des puys a écrit : Une petite question à Artos : Vous êtes bien affirmatif sur ce qu'est ou n'est pas mon gite, est ce suite à votre analyse de mon site internet ou connaissez vous mon hébergement ?
Christophe
Bonsoir,
A la lecture
- du site internet
- de la page du refuge des puys
rien n'indique que cet établissement pratique un hébergement de style "gîte d'étape" (accueil à la journée, nuitée, possibilité de repas, salle hors-sac, etc), par conséquent il n'est pas susceptible a priori de figurer sur le site. Il faut bien nous comprendre : si on accepte ce type de prestation, l'envahissement est proche. Nous ne cherchons ni à entraver, ni à favoriser, le développement touristique d'une région quelconque ou les ressources de ses habitants.
Donc, les gîtes en gestion libre, même gérés par un amoureux de la montagne, restent bel et bien des locations de vacances...et faute d'annoncer clairement sur la page du "refuge" (tout à fait entre nous, un "refuge", le législateur considère qu'on ne peut pas l'atteindre autrement qu'en marchant, donc loin d'une route...) que cet établissement accueille les randonneurs en adoptant tous les critères d'un gîte d'étape, il risque ne ne pas rester logtemps sur le site.
Mais on ne demande pas mieux que d'accueillir un nouveau "Gîte d'Etape" digne de ce nom !!

le refuge des puys
Messages : 6
Enregistré le : 22 mai 2008, 19:18
Contact :

Message par le refuge des puys » 22 mai 2008, 22:42

Oui, d'accord.

Je te remercie pour ton argumentation très clair et détaillé qui me fait me rendre compte que rien sur le site ne permet de dire que j'accueille le randonneur. Même si c'est clair dans ma tête. Il faut que je remédie à cela.

En ce qui concerne le nom de "refuge", il n'y a plus moyen d'être le "gite quelque chose", tout ce qui peut correspondre à un puys, un volcan ou autres était pris. Il s'agissait donc pour moi d'avoir une appellations qui ce démarque un peu des autres.

Pour le moment, j'attends beaucoup de la rencontre avec la personne qui s'occupe du label rando accueil afin d'adapter comme il se doit mes prestations pour les faire coïncider avec celle d'un gite d'étape.
Je dois la rencontrer la semaine prochaine.

En attendant, j'espère que vous serez indulgent à mon égard.

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 1576
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier » 23 mai 2008, 09:58

le refuge des puys a écrit : 1) En ce qui concerne le nom de "refuge", il n'y a plus moyen d'être le "gite quelque chose", tout ce qui peut correspondre à un puys, un volcan ou autres était pris. Il s'agissait donc pour moi d'avoir une appellations qui ce démarque un peu des autres.

2) Pour le moment, j'attends beaucoup de la rencontre avec la personne qui s'occupe du label rando accueil afin d'adapter comme il se doit mes prestations pour les faire coïncider avec celle d'un gite d'étape.
Je dois la rencontrer la semaine prochaine.

3) En attendant, j'espère que vous serez indulgent à mon égard.
Sur le point 1, il reste des noms tels que "Buron" (mais c'est très Cantalou, cà...), "Vacherie" (heu...à faire fuir les randonneurs), "Jasserie" (trop Forézien...?)...et pourquoi pas le "Gîte du Cantou" : qui sait ce qu'est un Cantou, en dehors des Pays d'Oc ? Raison de plus...Il n'y a qu'à puiser sinon dans le corpus des parlers languedociens ou gaulois ! Plus Gaulois que les Arvernes, tu meurs...

Sur le point 2, on attend le résultat des courses. En attendant, on rajoutera sur la page la mention "Gîte en cours d'homologation", afin que rien ne soit ambigu.

Sur le point 3, nul ne saurait être "indulgent", puisque nul n'a le droit de s'ériger en juge à l'égard de quiconque. On est simplement clairs dans nos objectifs et dans les moyens de les atteindre. C'est une question de choix successifs. Si tu as le courage et la patience de relire tous les sujets ayant trait au fonctionnement du site + les remarques, tu te rendras compte que les concepteurs (sly + yip) et tous les modos s'y sont toujours pris avec une certaine rigueur assaisonnée d'honnêteté intellectuelle (faut bien se lancer des fleurs... :-) )dans la définition de ce que devait être refuges.info.
Voilà. La balle est dans ton camp.
Modifié en dernier par Claude Mauguier le 24 mai 2008, 09:50, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Dominique
Messages : 2386
Enregistré le : 08 avr. 2006, 21:58
Localisation : Chaville 92
Contact :

Message par Dominique » 23 mai 2008, 21:30

le refuge des puys a écrit :Je voudrai savoir si mon hébergement rentre dans vos critères pour l'inscrire sur votre site.
Sujet difficile, ou est la limite entre l’info utile ou inutile sur WRI ?
En quoi le « refuge » des puys est il plus ou moins adapté à la randonnée que l’auberge de la Moreno, ou l’abbaye de Valcroissant ?

Tentons la vision d’un utilisateur lambda (moi par exemple, qui ai fait 2 séjours dans cette magnifique région que j’apprécie beaucoup : une traversée en « itinérance » et un séjour « promenades avec base »)
1) Pour la traversée itinérante :
- Le refuge n’est pas directement sur un chemin de randonnée. Si on veut s’y rendre à pied on ne peut, sous peine que faire 5 km de goudron, que venir par la forêt dite Cheire du Puy de Côme, certes très jolie, mais pas trop interconnectée pour une randonnée de plusieurs jours.
- Le refuge n’offre pas le couvert. La liste des restaurants donnée en annexe n’est utilisable qu’en ayant une voiture.
- Reste le coin cuisine, mais il ne peut intéresser que des randonneurs cherchant à réduire leurs frais. Dans ce cas, 35€ la nuitée reste un peu chère.

2) Le choix d’un hébergement pour séjour « promenades avec base » (c’est à dire on arrive en voiture en on accède aux balades de même) n’est pas du domaine de WRI.

3) Utilisation du « refuge » comme point de départ d’une course : non applicable dans ce massif.

4) La découverte du terroir et de ses habitants.
Je ne connais pas l’offre de Christophe à ce niveau, il faudrait tester, mais ce qu’il en décrit peut être prometteur au niveau du contact ou du dialogue. Les Auvergnats, si on sait dépasser les clichés et autres préjugés gagnent autant à être connus que le Ch’ti et ce n’est pas si facile de lier connaissance.

Les arguments factuels ne sont pas pour que ce gîte soit référencé sur WRI, mais je souhaite qu’il reste sur nos pages pour plusieurs raisons :
- Je souhaite encourager toute initiative destinée à accueillir les randonneurs. C’est bien joli de se promener, mais il ne faut pas oublier que les chemins sont aménagés et entretenus par les habitants du coin, et sont même souvent leur propriété qu’ils laissent au libre usage des passants (que les citadins fassent leur acte de contrition). S’ils n’ont pas un minimum de « retour sur investissement » je ne vois pas pourquoi ils continueraient.
- Il n’y a pas tant d’hébergements que ça dans la zone en question, et la zone présente un réel intérêt.
- Il n’y a pas tant d’hebergeurs que ça qui font une démarche vers nous.
- L’hébergeur est aussi un randonneur. Des randonneurs se doivent de bien accueillir un randonneur.
- ça nous a été demandé si gentiment. (je sais, ce n’est pas un bon argument)
On sera toujours à temps de faire une purge quand nous serons submergés par les offres pour randonneurs, mais ce n’est pas encore le cas, malheureusement.
Artos a écrit :(tout à fait entre nous, un "refuge", le législateur considère qu'on ne peut pas l'atteindre autrement qu'en marchant, donc loin d'une route...)
Au chapitre VI du titre II du livre III du code du tourisme (partie réglementaire), sont insérés les articles D. 326-1 à D. 326-3 ainsi rédigés :
« Art. D. 326-1. - Un refuge est un établissement d'hébergement recevant du public gardé ou non, situé en altitude dans un site isolé.
« Son isolement est caractérisé par l'absence d'accès tant par voie carrossable que par remontée mécanique de type téléporté ouvertes au public et par l'inaccessibilité pendant au moins une partie de l'année aux véhicules et engins de secours.
« Le refuge est situé en zone de montagne, au sens du chapitre Ier du titre Ier de la loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne.
« Art. D. 326-2. - Le refuge offre un hébergement à caractère collectif à des personnes de passage. La capacité d'hébergement d'un refuge est limitée à 150 personnes. Les mineurs peuvent y être hébergés.
« En complément des équipements nécessaires à l'hébergement, le refuge peut disposer des aménagements permettant de dispenser un service de restauration.
« Art. D. 326-3. - Au titre de sa fonction d'intérêt général d'abri, le refuge dispose en permanence, à l'intérieur, d'un espace ouvert au public.
« Lorsque le refuge est gardé, cet espace comprend au moins une salle permettant de consommer ses propres provisions.
« Lorsque le refuge n'est pas gardé, cet espace offre également un hébergement sommaire. »
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod ... dateTexte=
Note : le seul « refuge » CAF que je connaisse au bord d’une route s’appelle : Chalet de la Maline.

Bienvenue à toi, Christophe, merci de t’être intéressé à nos travaux et courage pour la continuation de ta petite entreprise.

le refuge des puys
Messages : 6
Enregistré le : 22 mai 2008, 19:18
Contact :

Message par le refuge des puys » 23 mai 2008, 22:38

Merci pour les encouragements.

Au vue de vos remarques sur mon hébergement, je suis en train de remanier certaines page du site afin que le fait que j'accueille le randonneur apparaisse beaucoup plus clairement. (apparaisse tout court).

Pour le mot "refuge", je suis conscient que cela choque un puriste de la montagne et cela me dérangeait aussi au départ. Cependant, j'ai choisi ce nom car il a rencontré une bonne audience auprès de toutes les personnes à qui j'en ai parlé avant de m'installer.
De plus, au niveau de l'historique de la maison, celle-ci à été bâtie en 1800 afin de servir de relai lorsque le courrier était acheminé à cheval et s'était la dernière maison avant de franchir le col des goules (il ne devait pas être aussi praticable que maintenant). L'idée de "refuge" n'est pas loin.
Voilà pourquoi j'ai choisi ce nom.
De plus, il ne faut pas négliger une certaine réalité économique qui m'a fait choisir un nom qui se démarque des autres. Et je remercie Artos pour ces idées mais si je ne suis pas un refuge, je suis encore moins un buron ou une jasserie. Par contre, je n'avais pas songer à puiser dans le patoi auvergnat ce qui aurai pu être une bonne idée.

Pour en revenir à dominique :
- mon gite est accessible autrement qu'en marchant 5 kms sur le goudron ou en traversant la cheire de côme. Il se situe à prés de 2 kms du GR4 ou du GR441 qui passent sur le Puy Chopine et vous pouvez venir au gite uniquement par des chemins en passant par les fontetes.

- Il est vrai que je ne propose pas le couvert mais je suis en train de voir avec des restaurateurs proches qui font traiteurs la possibilité d'aller cherché à manger ou de se faire livrer. Et je suis tout à fait prêt à aller chercher la nourriture pour les randonneurs que j'accueille.

- pour le prix, il s'agit de 36 € la nuit pour 2 personnes (soit 18 € par personne) petit déjeuné compris, sans charge, taxe de séjour incluse. Je ne trouve pas ça excessif.

voilà, je ne suis pas en train de défendre mon inscription sur votre site (un peu quand même) mais je rétabli la réalité de certaines choses. Et je suis tout à fait conscient que mon offre d'hébergement, telle qu'elle est présenté ne retranscrit pas du tout mes ambitions vis à vis de la randonnée.

Je suis donc en train de remédier à cela, grâce à vous, et si mon inscription ici ne se concrétise pas, ces échanges auront au moins servis à me faire avancer.

Je reste ouvert à vos remarques.

Christophe.

PS : Le commentaire fait par mes premiers clients, randonneur au CAF de ST Etienne :

"Week end du 18 mai 2008
Les cafistes de Saint-Etienne sont ravis d'être les premiers à utiliser votre refuge. Tout est très bien. Merci pour tout.
Chantal, Simone, Joëlle, Eliane, Sébastien et Grégorie.
Et puis merci pour les pantoufle et le cours de botanique."

Voilà. C'est pas grand chose mais ça fait plaisirs.

Avatar du membre
Dominique
Messages : 2386
Enregistré le : 08 avr. 2006, 21:58
Localisation : Chaville 92
Contact :

Message par Dominique » 23 mai 2008, 22:55

le refuge des puys a écrit :au niveau de l'historique de la maison, celle-ci à été bâtie en 1800 afin de servir de relais lorsque le courrier était acheminé à cheval et s'était la dernière maison avant de franchir le col des goules
Alors tu aurais pu l'appeler "Relais des Goules". Sans jeu de mots, ça a de la gueule et des saveurs mystérieuses qui s'apparentent si bien à ce si joli coin, bien sauvage.

Pour le tarif, d’accord, je n’avais pas divisé par 2. Par comparaison, le refuge CAF du chalet de la Maline est de 12€ pour le couchage seulement et le couchage offert ici n'est en rien comparable à un dortoir CAF.

le refuge des puys
Messages : 6
Enregistré le : 22 mai 2008, 19:18
Contact :

Message par le refuge des puys » 23 mai 2008, 23:10

oui, le relais des goules à été envisagé.
Voici les remarque que j'ai eu : je cite

"le relai des gourles ? avec le puy chopine, ça va bien."
"Y'a pas déjà un "relai" à st ours ? A non il est à Orcines."

J'en passe et des meilleurs.

Trouver un nom est peut être la chose la plus compliqué que j'ai eu à faire. Bien plus dure que tous les travaux pour restaurer 150m². (J'ai tout fait moi même)

Pour les tarifs, les prix autour de chez moi avec de l'hébergement collectif tourne entre 13 et 16 € sans petit déjeuné.

D'une manière générale, vos remarque me font beaucoup avancé. Quand on baigne dans son truc, on ne se rend pas forcement compte de ce qui ne va pas. La famille ou l'entourage proche est souvent complaisant. Et pour la plupart, ils suivent l'avancée du projet depuis le début et n'ont donc pas un regard neuf sur mes travaux.

Encore merci.

loranger
Messages : 87
Enregistré le : 13 mars 2008, 11:06
Localisation : grenoble
Contact :

Message par loranger » 29 mai 2008, 15:15

Il a l'air sympa, ce refuge des Puys, tout comme le patron...
Montagnards de tous les pays,..., unissez-vous !
http://lorangerie.blog4ever.com/blog/index-103978.html

Avatar du membre
sly
Messages : 3417
Enregistré le : 29 févr. 2004, 18:59
Localisation : Chambéry - Savoie
Contact :

Message par sly » 29 mai 2008, 15:53

Franchement, moi je ne vois absolument aucun problème à ce que ce "gite" figure sur refuges.info et ce de façon inconditionnelle.

D'ailleurs la catégorie "gite" est bien faite pour ça, et j'ai personnellement déjà rentré des gites se trouvant dans un village car je ne vois pas sous quel prétexte nous irions décider qu'un gite ne peut pas servir pour faire une randonnée !

Et ho, franchement : on a même autorisé les campings !
Les internautes qui ne veulent pas les voirs n'ont qu'a afficher ou chercher que les abris/refuges


Je retire le " ***** GITE EN COURS D'HOMOLOGATION *****"

qui me fais franchement mal au cul, on a l'impression de s'octroyer une toute puissance dictatorial ou quelqu'un le lisant pourrait se dire : "whaou chez refuges.info ça sélectionne à la gueule du client"
Donc, c'est soit on le place soit on le place pas.

Certes, nous ne voulons pas d'hotel dans refuges.info ( d'autres sites sont mieux pour ça ) mais selon moi, dès qu'il y a un lien avec la montagne ou la randonnée on devrait les autoriser.

Prenons si vous le voulez bien, un cas très pratique : le mien.
Il y a un mois, notre club de parapente organise une sortie d'un week end dans le triève, et nous sommes 20 à chercher un hébergement proche de l'obiou, lieu où nous espérons voler et/ou randonner.

Mon premier réflexe fût de venir sur refuges.info pour chercher un gite ou refuge gardé pour notre week end. Hélas, j'étais bien déçu de ne pas trouver grand chose mais je continue de penser que les internautes venant sur le site serait également intéressés par ça.

Bref, j'ai perdu 2 heures à fouiller tout google pour finir par trouver plein de petites pages perso à droite à gauche et gite par gite.

cette histoire ne dis pas au final ce qu'il doit ou non y avoir sur refuges.info, et ça reste ma foi à discuter, mais je pense que les pictogrammes sont assez clairs et servent justement à bien ranger les choses, et on y trouve :
- campings
- gite
- refuges
- abris

Et je reste à penser qu'il vaut mieux trop que pas assez, donc pour moi dans gites s'entend TOUS les "gites"

Bon, je n'ai ni la décision finale ni la certitude de faire le meilleur choix, mais le message de Christophe nous aura en tout cas été très utile pour relancer ce débat !

Merci christophe et bienvenu sur refuges.info ;-)

loranger
Messages : 87
Enregistré le : 13 mars 2008, 11:06
Localisation : grenoble
Contact :

Message par loranger » 29 mai 2008, 16:22

SLY aussi, il parle bien. (et il fait bien)

à Christophe de jouer, maintenant, je trouve.
mettre un peu plus d'infos dans la fiche du refuge,
et / ou dans le forum consacré à ce refuge.
Montagnards de tous les pays,..., unissez-vous !
http://lorangerie.blog4ever.com/blog/index-103978.html

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 1576
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier » 29 mai 2008, 17:20

sly a écrit : Et je reste à penser qu'il vaut mieux trop que pas assez, donc pour moi dans gites s'entend TOUS les "gites"
Donc si la Mère Tartefigue, qui loue une fortune une piaule à la semaine à St Tropez vient sur refuges.info (d'accord, ce n'est pas le cas qui nous occupe en ce moment), on la laissera l'y mettre...?? Alors TOUS les "gîtes" saisonniers, où qu'ils soient, pourront en faire autant. Et on ne voit pas au nom de quoi un hôtel cinq étoiles à Zermatt ou St Moritz, aussi, ne pourraient pas prétendre le faire à plus ou moins longue échéance...
On part du Habert des Sabottes, avec un chouette site pour montagnards durs à cuire, pour finir au "Golf Hôtel" de Madonna di Campiglio (350 € la nuit, sous les combles)...??? Car je ne vois pas pourquoi ce "gîte" serait exclu du site et selon quels critères (il est en montagne, on peut faire des randos juste devant la porte, et y croiser Berlusconi, l'Aga Khan ou Bill Gates). On va dire que j'exagère encore, alors je précise ma pensée :
Le bât qui blesse, c'est le pognon et l'importance qu'il acquiert dans l'offre de quoi que ce soit. Que le pognon soit parfois nécessaire dans une installation précaire et difficile (le refuge du Promontoire), on le conçoit, mais il n'intervient que de manière accessoire dans la définition et le contenu intrinsèque de l'offre implicite qu'il représente. Au stade que tu t'apprêtes à franchir, la valeur d'usage de l'offre commence à s'effacer discrètement mais sûrement devant la valeur marchande...Méfie-toi.
C'est incohérent. Incohérent et dangereux à la longue, car un jour un mal embouché (comme moi) viendra te reprocher d'avoir mis arbitrairement une limite par ambiguité ou négligence dans les "conditions à remplir" (et d'autant plus que celles-ci seront floues et baignant dans le non-dit), là où toi-même auras admis qu'il n'y a plus de limites. Alors, bonjour les accusations de "discrimination arbitraire", etc...et quand je dis "accusations", il y en a qui ont les moyens nécessaires pour faire passer leur pub par où ils veulent, s'ils trouvent une faille, tout comme il y a ceux qui font du fric en bétonnant leur propre domaine d'influence...comme l'IGN...me fais-je comprendre ?
Plus on élargit le champ des possibles, plus augmentent exponentiellement les virtualités d'emmerdements. Et là aussi, ce sera "trop", bien plus encore que "pas assez" ! Mais ce sont là des arguments de (vieux) renard pessimiste par nécessité.
C'est toi le patron, après tout (même si tu ne veux pas, c'est comme ça et c'est comme ça que les emmerdements iront vers toi comme la limaille sur l'aimant)).
Mais si le site va trop loin dans cette direction, je jette l'éponge.
Je ne fais pas de chantage ou de morale gratuite, je préviens, j'avertis, j'exhorte à la clarté et à la prudence.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités