refuge gardé fermé

Poser des questions, débattre d'évolutions, étendre les zones, organisations diverses du site, partenaires...
fab

refuge gardé fermé

Message par fab » 08 juil. 2008, 12:20

Bonjour, je voulais savoir si tous les refuge gardé ont une partie ouverte lorsqu'ils sont fermés.
Merci d'avance,

fabian

cassandre
Messages : 312
Enregistré le : 21 nov. 2007, 14:45
Localisation : Vercors Nord
Contact :

Re: refuge gardé fermé

Message par cassandre » 08 juil. 2008, 14:27

fab a écrit :Bonjour, je voulais savoir si tous les refuge gardé ont une partie ouverte lorsqu'ils sont fermés.
Merci d'avance,

fabian
Salut Fabian, non je ne pense pas que tous les refuges gardé possèdent une partie ouverte lorsqui'ils sont fermés. Dans tous les cas, tu peux consulter les fiches des refuges répertoriés dans le site, c'est souvent signalé. :shock: :wink:
La nature a longtemps semblé inépuisable. On sait aujourd'hui qu'elle ne l'est pas.
Paul Émile Victor.

Avatar du membre
yip
Messages : 358
Enregistré le : 09 mars 2004, 00:32

Message par yip » 11 juil. 2008, 00:04

Beaucoup de refuges gardés "en saison" ne possèdent pas de refuge d'hiver.
par contre, il y a souvent moyen de joindre le gardien, ou l'organisme qui le gère, même quand c'est fermé, et il est parfois possible de s'arranger pour récupérer des clés, donnant accès au dortoir par exemple.

C'est du cas par cas.

Cyril de l'Oisans
Messages : 36
Enregistré le : 30 janv. 2005, 19:18

Message par Cyril de l'Oisans » 01 nov. 2008, 15:55

Alors, il faut distinguer deux catégories de refuges : les refuges publics et les refuges privés. Quasiment tous les refuge publics gardés l'été (propriété d'une association ou de l'état comme CAF, STD, JDA, PNV, PNPO) ont une partie ouverte en hiver (parce qu'en général, ils bénéficient de subventions publiques et que cela fait partie des clauses). Pour les refuges privés, bein, le proprio n'a aucune obligation et il fait ce qu'il veut, il est chez lui ! Cela ne l'empêche pas de mettre à dispo un local d'hiver (comme au Carrelet près de la Bérarde par exemple).

thierry
Messages : 81
Enregistré le : 14 févr. 2005, 13:45
Localisation : Drôme

Message par thierry » 02 nov. 2008, 19:02

Cyril de l'Oisans a écrit :Alors, il faut distinguer deux catégories de refuges : les refuges publics et les refuges privés. Quasiment tous les refuge publics gardés l'été (propriété d'une association ou de l'état comme CAF, STD, JDA, PNV, PNPO) ont une partie ouverte en hiver (parce qu'en général, ils bénéficient de subventions publiques et que cela fait partie des clauses). Pour les refuges privés, bein, le proprio n'a aucune obligation et il fait ce qu'il veut, il est chez lui ! Cela ne l'empêche pas de mettre à dispo un local d'hiver (comme au Carrelet près de la Bérarde par exemple).
Il me semble bien que le code du tourisme réserve l'appellation de 'refuge' aux seules structures qui ont une partie ouverte en permanence (donc y compris hors gardiennage).

Avatar du membre
Dominique
Messages : 2386
Enregistré le : 08 avr. 2006, 21:58
Localisation : Chaville 92
Contact :

Message par Dominique » 02 nov. 2008, 20:02

thierry a écrit :Il me semble bien que le code du tourisme réserve l'appellation de 'refuge' aux seules structures qui ont une partie ouverte en permanence (donc y compris hors gardiennage).
Code du tourisme : Chapitre VI : Refuges de montagne.
Article D326-1 Créé par Décret n°2007-407 du 23 mars 2007 - art. 1 JORF 25 mars 2007
Un refuge est un établissement d'hébergement recevant du public gardé ou non, situé en altitude dans un site isolé.
Son isolement est caractérisé par l'absence d'accès tant par voie carrossable que par remontée mécanique de type téléporté ouvertes au public et par l'inaccessibilité pendant au moins une partie de l'année aux véhicules et engins de secours.
Le refuge est situé en zone de montagne, au sens du chapitre Ier du titre Ier de la loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne.

Article D326-2 Créé par Décret n°2007-407 du 23 mars 2007 - art. 1 JORF 25 mars 2007
Le refuge offre un hébergement à caractère collectif à des personnes de passage. La capacité d'hébergement d'un refuge est limitée à 150 personnes. Les mineurs peuvent y être hébergés.
En complément des équipements nécessaires à l'hébergement, le refuge peut disposer des aménagements permettant de dispenser un service de restauration.

Article D326-3 Créé par Décret n°2007-407 du 23 mars 2007 - art. 1 JORF 25 mars 2007
Au titre de sa fonction d'intérêt général d'abri, le refuge dispose en permanence, à l'intérieur, d'un espace ouvert au public.
Lorsque le refuge est gardé, cet espace comprend au moins une salle permettant de consommer ses propres provisions.
Lorsque le refuge n'est pas gardé, cet espace offre également un hébergement sommaire.

Site du journal officiel : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod ... e=29981231

Avatar du membre
sly
Messages : 3417
Enregistré le : 29 févr. 2004, 18:59
Localisation : Chambéry - Savoie
Contact :

Message par sly » 02 nov. 2008, 20:13

Dominique a écrit : Lorsque le refuge n'est pas gardé, cet espace offre également un hébergement sommaire.
Ho ho ! est-ce donc à dire qu'un paquet de "refuge" usurpe leur qualificatif de "refuge" ?

Cyril de l'Oisans
Messages : 36
Enregistré le : 30 janv. 2005, 19:18

Message par Cyril de l'Oisans » 01 déc. 2008, 12:35

Intéressant ce code du tourisme...

J'en connais donc un paquet qui usurpent moi aussi !!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités