Nuit en hiver en cabane

Pour le reste : réparation abris, recherche d'information générale, sites à connaître sur la montagne
Avatar du membre
leosw
Messages : 439
Enregistré le : 28 févr. 2013, 18:28
Localisation : Sud Ouest
Contact :

Nuit en hiver en cabane

Message par leosw » 13 déc. 2014, 23:55

Salut à tous !

Je suis un complet amateur des sports de montagne en hiver. J'aimerais cet été me mettre à ça, mais j'ai quelques question qui m’angoissent :

* Niveau température pour le dodo, j'ai un duvet de ce type : Lafuma GR 30, est-ce suffisant ?
* J'ai l'habitude en été de prendre une tente au cas ou la cabane est occupée, comment m'y prendre en hiver ?
* De quoi est-ce qu'on a besoin pour allumer un feu ? La question peut paraitre conne, mais à la mi-saison dernière, nous n'avons pu/su allumer ce fichu poêle à bois ! Dois-je prendre des journaux ?
* Est-ce que les locaux des refuges gardés sont chaleureux ? Je privilégie les cabanes pour leur aspect mignon, chaleureux et l'impression de découvrir un paradis. Je n'ai jamais mit les pieds dans la partie ouverte d'un refuges gardé, mais je me l'imagine comme un bloc de ciment non amical, cliché ?

Merci pour vos réponses,

Léo

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 1576
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier » 14 déc. 2014, 13:42

Salut, Leo.
Je reprends tes questions une à une :

* Niveau température pour le dodo, j'ai un duvet de ce type : Lafuma GR 30, est-ce suffisant ?
Lafuma annonce pour ce duvet "grand froid", je ne sais pas jusqu'où c'est valable (-10, -20, -30...??), renseigne-toi bien chez eux auparavant, il te faut un truc qui résiste au mini à -10, si tu es contraint de bivouaquer.
Ou alors tu prends ton duvet actuel + un duvet léger 1kg que tu enfiles par-dessus

* J'ai l'habitude en été de prendre une tente au cas ou la cabane est occupée, comment m'y prendre en hiver ?
Ben...pareil, sauf si tu est sûr à 120% qu'il ne neigera pas et qu'l n'y aura pas de vent
* De quoi est-ce qu'on a besoin pour allumer un feu ? La question peut paraitre conne, mais à la mi-saison dernière, nous n'avons pu/su allumer ce fichu poêle à bois ! Dois-je prendre des journaux ?
Je trimballe des morceaux de résine encore accrochés à des fragments de bois, le tout récolté sur les troncs de résineux au fil de mes balades : ça vaut les allume-feu à base d'hydrocarbures, qui puent le mazout. Une fois accumulé des brindilles + du petit bois (sec !), on place un ou deux fragments en-dessous après les avoir allumés...pas besoin de papier
* Est-ce que les locaux des refuges gardés sont chaleureux
? Je privilégie les cabanes pour leur aspect mignon, chaleureux et l'impression de découvrir un paradis. Je n'ai jamais mit les pieds dans la partie ouverte d'un refuges gardé, mais je me l'imagine comme un bloc de ciment non amical, cliché ?
ça dépend des refuges : plus ils sont grands et récents, plus ils sont impersonnels... et généralement on ne peut pas y faire de feu

D'autres que moi auront sans doute d'autres propositions...A ta dispositionj pour d'autres questions :wink:

Samy
Messages : 393
Enregistré le : 26 nov. 2006, 19:27
Localisation : Haute Savoie

Message par Samy » 14 déc. 2014, 13:56

Salut léo !
Salut à tous !

Je suis un complet amateur des sports de montagne en hiver. J'aimerais cet été me mettre à ça, mais j'ai quelques question qui m’angoissent :
Que voilà une idée qu’elle est bonne ! Mais il ne faut pas que cela t’angoisse 
Et pi y’a pas que la programmation dans la vie, hein  (au passage un grand merci pour tout le travail effectué ces derniers mois).
* Niveau température pour le dodo, j'ai un duvet de ce type : Lafuma GR 30, est-ce suffisant ?


Réponse difficile. Il faudrait pour cela savoir où / quand / comment etc pour précisément te répondre. En plus, la réponse variera aussi d’une personne à l’autre suivant sa résistance au froid, les couches thermiques utilisées pour dormir, l’humidité, le vent et tout un tas d’autres facteurs.
Le sac dont tu parles est un synthétique, les températures données par les fabriquant sont souvent un peu optimistes et leurs protocoles de tests laissent parfois aussi à désirer.
Avec ce sac de couchage, en hiver, en extérieur, tu oublies tout de suite. En cabane, le confort peut-être très variable. Avec une température confort du sac de 6°C, sans chauffage, tu passeras au mieux une très mauvaise nuit à mon avis. Le sac ne sera pas assez protecteur. S’il y a moyen de chauffer, alors cela pourrait suffire, tout dépend de la température que tu pourras atteindre avec le moyeu de chauffage mis à ta dispo.

Le matelas, qui vas t’isoler du froid a aussi une grande importance, il ne faut pas le négliger, surtout en hiver.

* J'ai l'habitude en été de prendre une tente au cas où* la cabane est occupée, comment m'y prendre en hiver ?


Sage décision en été en effet, c’est ma manière de faire aussi : au moins, tu es indépendant et autonome.
Le bivouac en hivernal ne s’improvise pas et demande de l’expérience. Mieux vaut y aller au fur et à mesure. Mais ce n’est que mon humble avis.
En hiver, les cabanes ne sont pas souvent occupées (si l’on exclue la période des fêtes de fin d’année………). Le risque y est moins important d'y trouver quelqu’un.
* De quoi est-ce qu'on a besoin pour allumer un feu ? La question peut paraitre conne, mais à la mi-saison dernière, nous n'avons pu/su allumer ce fichu poêle à bois ! Dois-je prendre des journaux ?
Y’a pas de questions connes. Justes quelques petits truc à avoir avec soi et parfois un peu de technique pour allumer un feu.
En général, il faut un « amadou » ou allume feux,(paille, brindille, papier, coton imbibé de substance inflamable etc etc etc), ensuite du petit bois bien sec, de petite section et enfin des morceaux de bois un peu plus gros. Le tout empilé. Une alliumette, un briquet, un firesteel et hop c’est parti.
Mais il existe plein d’autres manières. Ensuite, rien ne vaut la pratique.

* Est-ce que les locaux des refuges gardés sont chaleureux ? Je privilégie les cabanes pour leur aspect mignon, chaleureux et l'impression de découvrir un paradis. Je n'ai jamais mit les pieds dans la partie ouverte d'un refuges gardé, mais je me l'imagine comme un bloc de ciment non amical, cliché ?
Il y a à boire et à manger dans les cabanes / refuges gardés ou non. Du super cosy chaleureux et douillet à la cave humide sombre et froide. Le plus horrible des abris sera un palace quand les éléments se déchainent à l’extérieur…

Si tu as besoin de plus d’infos n’hésite pas, il y quelques sites web intéressants aussi que tu pourrais consulter à l’occasion (je garde les adresses sous le coude si tu veux en cas de besoin demande-moi).

samy
Modifié en dernier par Samy le 14 déc. 2014, 15:55, modifié 1 fois.
Lève-toi et marche !

Samy
Messages : 393
Enregistré le : 26 nov. 2006, 19:27
Localisation : Haute Savoie

Message par Samy » 14 déc. 2014, 13:58

J'crois que je me suis fait grillé par le Nounours... :ours:
Lève-toi et marche !

Avatar du membre
Dominique
Messages : 2386
Enregistré le : 08 avr. 2006, 21:58
Localisation : Chaville 92
Contact :

Message par Dominique » 14 déc. 2014, 14:19

Salut,

Je vais essayer ma petite touche personnelle, pas très loin de mes compères:

* Niveau température pour le dodo, j'ai un duvet de ce type : Lafuma GR 30, est-ce suffisant ?
Le Lafuma GR 30 est donné pour +6°C / -1°C / -17°C. (confort / limite / extrême).
La température extrême est celle au juste dessous de laquelle tu meurs. J'ai essayé une fois, .. je ne suis pas mort mais la limite du confort me suffira.
Pour un duvet de 1500g, -1° me semble réaliste mais complètement insuffisant pour un bivouac l’hiver, surtout en altitude.

Vois à quelle altitude tu vas, quelle sera la température (prévision au sol - 1° par 200m) et pense que, si tu ne peux pas chauffer pour une raison quelconque: si tu arrives tard, si la cabane est grande, si les murs ou le toit ne sont pas étanches, s'il y a du vent et si tu ne passes pas toute la nuit à bourrer le poêle, il peut faire dedans la même température que dehors (le vent en moins, donc pas d'effet de température ressentie plus basse).

* J'ai l'habitude en été de prendre une tente au cas où la cabane est occupée, comment m'y prendre en hiver ?
Tu peux planter ta tente dans la neige: prendre quelques sacs plastiques (non biodégradables !), faire un trou dans la neige, mettre la neige dans le sac (pelle INDISPENSABLE !) et le sac dans le trou. Reste à attacher la tente (bien positionner les trous au départ, ça ne se déplace pas comme ça). Il existe aussi des piquets spéciaux, mais ça ne marche pas pour toutes les neiges. Bien lisser le sol avant, la neige tassée, c'est dur.
Perso, je n'ai jamais été jusque là: en moyenne montagne et hors période de grosses chutes de neige (ben oui, les Pyrénées ont des avantages :) ), on trouve toujours un carré d'herbe, de feuilles ou d'aiguilles de pins (en particulier au pied des grands arbres) assez grand pour planter la tente normalement.
Si tu places ta tente hors vent (derrière un rideau d'arbres, une congère, en creusant dans la neige, ...) tu n'auras pas plus froid que dans une cabane en béton. Attention à ne pas t'enterrer complètement: il faut laisser entrer l'oxygène.

* De quoi est-ce qu'on a besoin pour allumer un feu ? La question peut paraître conne, mais à la mi-saison dernière, nous n'avons pu/su allumer ce fichu poêle à bois ! Dois-je prendre des journaux ?
As tu pensé aux tablettes allume feux ? C'est léger, peu encombrant, sans danger d'explosion ni de se répandre dans le sac, et se transporte facilement au sec dans un sac plastique. Avec quelques brindilles, mêmes un peu humides, on y arrive toujours.

* Est-ce que les locaux des refuges gardés sont chaleureux ? Je privilégie les cabanes pour leur aspect mignon, chaleureux et l'impression de découvrir un paradis. Je n'ai jamais mit les pieds dans la partie ouverte d'un refuge gardé, mais je me l'imagine comme un bloc de ciment non amical, cliché ?
Le local d'hiver d'un refuge est souvent spartiate et moins attirant qu'une belle cabane. Mais le refuge gardé, avec son gardien et ses clients est une expérience sans cesse renouvelée et pleine de surprises. Même les ours récalcitrants garderont un souvenir ému de la sorcière du Ca’ d’Asti :)

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 1576
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier » 14 déc. 2014, 15:58

Dominique a écrit : Même les ours récalcitrants garderont un souvenir ému de la sorcière du Ca’ d’Asti :)
:D :D

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 1576
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier » 14 déc. 2014, 20:07

Léo, à titre documentaire, je mets deux liens concernant certaines cabanes,
- http://www.refuges.info/point/6/cabane- ... -Merdaret/
tu pourras lire le commentaire que je faisais le 7 mars 2008, suite à une nuit polaire (il a dû faire aux alentours de -20 degrés C)

- http://www.refuges.info/point/10/refuge ... u-Mollard/
tu verras six commentaire en date du 5 mars 2013, où tu pourras constater que certaines cabanes sont loin de tenir leurs promesses...!

Donc, bien étudier les fiches des abris que tu comptes fréquenter et ne pas hésiter à poser des questions ici même...
Good luck ! :wink:

Avatar du membre
leosw
Messages : 439
Enregistré le : 28 févr. 2013, 18:28
Localisation : Sud Ouest
Contact :

Message par leosw » 14 déc. 2014, 23:09

Merci à tous pour vos réponses !

Mon vrai duvet est un Lafuma warm and light 1200 (introuvable sur le net) donné pour 3 / -2 / -17 (en duvet/plume)
Les 1160g pour 80€ sont uniquement du à l'utilisation d'un textile de merde, et j'ai l'habitude de prendre un sac à viande pour le confort, mais effectivement il peut y faire frais, je prends donc vos conseils sérieusement.

Maintenant à moi de me lancer dans l'aventure, et de trouver un coéquipier, parce que c'est quand même plus sérieux.

Léo

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités