PRIVATISATION DE L'ONF : Adieu forêts, cabanes....

Pour le reste : réparation abris, recherche d'information générale, sites à connaître sur la montagne, présentation d'initiatives, projets à découvrir...
Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 2312
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

PRIVATISATION DE L'ONF : Adieu forêts, cabanes....

Message par Claude Mauguier »

L e confinement a ceci de bon pour ceux qui gouvernent, qu'il contraint tout un chacun de fixer le spectre de la Méduse virale, laquelle revêt à peu près tous les aspects de la vie en société...

Pendant ce temps-là l'Etat, aidé nos chers "représentants", en profite pour faire passer en douce des "réformes" qui mettent en cause non seulement le statut des personnels du dit Etat, mais l'intégrité des territoires domaniaux, c'est à dire nationaux, dont nous sommes tous les copropriétaires et les coresponsables. Ou alors on a fait une Révolution pour rien.
Qui empêchera les marchands de bois de raser ce qu'ils veulent, où ils veulent ?
Quelle signification ce projet a-t-il dans la situation climatique que nous vivons ?

Les belles paroles de la "transition" écologique ne traduisent que de pieux mensonges. Je ne dis pas que nos forêts vont subir le sort de l'Amazonie (encore que...), mais le monde qui nous attend, dans nos chères montagnes et nos chères cabanes bientôt FERMEES.
Encore et toujours l'antienne de la "modernisation" nous est servie, enrobée dans le suaire de la sacro-sainte rentabilité...

https://www.lanceurdalerte.info/2020/01 ... es-forets/

https://reporterre.net/Le-gouvernement- ... des-forets

https://sosforetfrance.org/index.php/20 ... atisation/

Le monde de demain ressemblera furieusement au monde d'hier... sauf qu'il sera pire !

Avatar du membre
Dominique
Messages : 2770
Enregistré le : 08 avr. 2006, 21:58
Localisation : Chaville 92
Contact :

Re: PRIVATISATION DE L'ONF : Adieu forêts, cabanes....

Message par Dominique »

Mon pauvre ami, tu peux dire adieu à tes forêts, cabanes.... Ce n’est pas dans l’objectif de nos politiques.
Dans mon triste voisinage, j’en vois la preuve dans la gestion des forêts de la région parisienne, dont on aurait pu penser qu’elle constituait un poumon vert pour une population de 10 millions de citadins.
Mais non, la forêt à côté de chez moi est juste traitée comme une ressource économique : razzia de tous les beaux arbres vénérables qui en faisaient le charme, défonçage des chemins, interdiction de pénétrer les « chantiers », suppression des parkings, on évite les transports en commun, interdiction dès qu’il fait un peu de vent…
Aucun aménagement pour les promeneurs, les sportifs : pas rentable !
C’était avant le COVID ! Maintenant, ce poumon vert si nécessaire pour aérer physiquement et mentalement une population confinée est juste interdit et ce probablement jusqu’à très longtemps : aucune utilité économique !
Il est perçu par nos dirigeants comme un milieu dangereux et inutile.
Il vaut mieux que les gens aillent au stade (payant, permettant de faire vivre « toute une économie », et payer très cher des « premiers de cordées » inutiles qui ruisselleront !) ou chez Disney (qui nourrit les multinationales américaines)
Ils n’ont absolument rien compris ! Ni avant ni pendant ni après le COVID.
Ils n’ont pas compris qu’il va y avoir une recrudescence de malades (et de frais !) et de morts par suite de troubles mentaux, maladies cardio-vasculaires, obésité, …
Mais ça, c’est juste le problème de demain, qu’ils n’auront pas vu venir comme d’habitude.
Il vaut mieux relancer les compagnies aériennes, grandes facilitatrices de propagation de virus que d’habituer les quidams à respirer le bon air gratuit.
Ou sont passées les « Make the planet green again » et autres fanfaronnades électorales ? N’ayez crainte, on vous les ressortira à la moindre élection…

Répondre