Une autre idée du Yéti > préparer des stocks de bois pour l'hiver

Pour le reste : réparation abris, recherche d'information générale, sites à connaître sur la montagne, présentation d'initiatives, projets à découvrir...
Avatar du membre
Yeti Grenoblois
Messages : 57
Enregistré le : 12 déc. 2005, 18:23
Localisation : Grenoble

Une autre idée du Yéti > préparer des stocks de bois pour l'hiver

Message par Yeti Grenoblois » 28 mars 2007, 22:53

Salut à tous,

Ayant passé la nuit dans la cabane de Chatillon il y a peu, une idée formidable a germé dans mon cerveau. En effet, cette cabane comme de nombreuses autres n'a pas bois en quantité à proximité, hors si en été, il n'est pas un problème d'aller chercher du bois loin voire même de s'en passer, en hiver, cela devient souvent impossible.

Mon idée est donc la suivante : organiser pendant l'été ou en automne des bucherons-party ou chacun muni d'un outil tranchant pourra venir constituer pour les refuges en ayant le plus besoin un stock de bois permettant de passer l'hiver (principalement des grosses buches qui constitueraient un stock suffisant).

Voila donc, à vos claviers pour commentaires et propositions !

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 2136
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier » 29 mars 2007, 08:27

C'est une excellente idée ! Elle pourrait d'ailleurs trouver sa place lors d'une X ème rando refuges.info, disons à la mi-automne.
Cependant, je mettrais un bémol sur ta partition : il serait inopportun de clamer sur les toits "La cabane de Machin est pourvue d'un stock monstre de bois pour l'hiver...!", sous peine d'en voir le taux de fréquentation grimper si haut que le bois aura vite disparu. La nature humaine étant ce que nous savons, ce serait une prime offerte aux glandeurs, aux rapaces, ou simplemlent aux inconscients.
La chose devrait avoir pour objectif une cabane placée non seulement largement au-dessus de l'étage forestier, mais aussi difficile ou/et longue d'accès......et ça ne manque pas, ma foi, du côté de la Lauzière, de Belledonne -Sept Laux ou des Préalpes de Digne.

Nicolas Masson
Messages : 291
Enregistré le : 14 déc. 2005, 12:33

Message par Nicolas Masson » 02 avr. 2007, 12:55

On a le droit de couper du bois dans la réserve des Hauts Plateaux ?

GLaG
Messages : 60
Enregistré le : 06 déc. 2005, 22:06
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par GLaG » 02 avr. 2007, 22:32

Non, mais la Réserve commence très peu en dessous du plateau. Et c'est vrai que faire ce stock en été quand les conditions sont bonnes éviterait que des gens coupent les pins à crochets proches de la cabane...

Cela dit, contacter la Réserve serait sans doute une bonne idée avant de lancer une telle initiative.
Lumières de l'Alpe : http://www.tetras.org/

GLaG
Messages : 60
Enregistré le : 06 déc. 2005, 22:06
Localisation : Grenoble
Contact :

gestion

Message par GLaG » 03 avr. 2007, 09:30

La gestion de la Réserve est bien assurée par le Parc. En particulier des gardes surveillent et entretiennent les abris "officiels". Et Tiolache, la Jasse du Play et Pré Peyret sont en plein dans l'intérieur de la Réserve.
Lumières de l'Alpe : http://www.tetras.org/

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 2136
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

RECTIFICATION

Message par Claude Mauguier » 03 avr. 2007, 09:47

Je modifie ce que j'écrivais il y a cinq minutes.
J'ai appelé LE responsable en titre de la Réserve dans la structure Parc du Vercors, dont voici en substance les remarques :
- Le ramassage du bois MORT est autorisé dans la Réserve, afin de pouvoir alimenter les poêles présents dans les cabanes (assez logique, d'ailleurs),
- L'initiative consistant à pré-récolter ce bois mort est bonne, QUOIQUE le Parc lui-même s'abstienne (alors qu'on l'avait envisagé à l'origine) de le faire, pour une raison simple : Un stock de bois IMPORTANT incite certains à faire des "feux de joie" A L'EXTERIEUR des cabanes sans se soucier des risques...

Je crois qu'il faut en tirer dans l'immédiat les conséquences suivantes, que je soumets à votre jugement :
- le risque (rareté de l'eau + aridité du terrain, arbres résineux, surfréquentation) est réel de voir utiliser par caprice une ressource - la chaleur d'un feu - réservée en principe à la sécurité, à la survie,
- cette campagne d'approvisionnement devrait, dans ce contexte, être entreprise seulement à l'extrême limite de la saison précédant les premières neiges (aléatoire, mais bon, disons la mi-novembre au + tôt),
- mise à part cette situation spécifique (moyenne montagne boisée et aride), je pense que des cabanes situées largement au-dessus de l'étage forestier et plutôt ingrates d'accès (je pense à certains coins de Belledonne-Sept Laux, Taillefer,...) mériteraient qu'on y dispose un stock de bois préventif...
A vos claviers !
_________________

le barbu en short
Messages : 5
Enregistré le : 21 nov. 2006, 12:49

Message par le barbu en short » 05 avr. 2007, 23:32

Très bonne idée de la part de ce cher Yéti
En bucheron dans l'âme je me dois d'y participer !

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 2136
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Re: Une autre idée du Yéti

Message par Claude Mauguier » 16 févr. 2018, 21:28

Ce fut une excellente idée...qui n'a jamais été suivie d'effet ; et ça va faire 11 ans de cela :shock:

Avatar du membre
sly
Messages : 3807
Enregistré le : 29 févr. 2004, 17:59
Localisation : Chambéry - Savoie

Re: Une autre idée du Yéti

Message par sly » 16 févr. 2018, 23:24

Je suis sensible à l'argument du responsable du parc.
Bien que ce fût en d'autres lieux, j'ai été témoin de comportements de ce type. Ce n'était pas à l'extérieur mais dans le poêle donc le risque n'était pas la question. Mais pour avoir "bien chaud" au delà du besoin, de grande quantité de bûches du stock ont été brûlées à fort tirage. J'ai fais remarqué et on m'a dit qu'"on allait le renouveler demain" ce qui a été fait, mais je n'ai pas été convaincu de l'honnêteté de la réponse.

Je pense que l'idée sera de bonne à mauvaise selon le lieux, le risque que "des arbres y passent" peut le justifier, mais en d'autres lieux ou l'isolation est bonne, le besoin de chauffage est loin d'une nécessité vitale et du bois est présent dehors, je préfère m'en référer à l'adage :
"Le bois te chauffe 3 fois : quand tu le ramasses, quand tu le coupes et quand tu le brûle !"
Celui qui veut une flambée, qu'il aille le couper. Ça devrait suffire à réduire les risques d'abus.
Sous la neige, c'est la galère à trouver ? Mouais, j'en ai fais un paquet des recherches de bois en forêt enneigées, d'accord on en trouve pas des tonnes mais on en trouve avec de la motivation (Arcosses, branches basses, ...)

Reste donc les cas de l'absence de bois mort à proximité raisonnable de l'abri dans ceux qui sont pas assez isolés du froid. Là, j'ai trouvé l'idée utilisée au Refuge du Merlet excellente : Mettre à disposition des tronc de 25cm de diamètres et 2m de long et rien d'autre.
Une petite hachette et une scie permettant, à grand renfort d'huile de coude, de produire du petit bois et des bûches. Résultat garanti : après avoir débité 4/5 buchettes j'étais motivé pour économiser le bois (et en plus j'avais chaud !)
Toutefois, c'est pas nécessairement simple à mettre en oeuvre sans matériel adapté (des troncs de 2m 25cm à couper à la scie manuelle et à déplacer sur +200m !)

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 2136
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Re: Une autre idée du Yéti

Message par Claude Mauguier » 17 févr. 2018, 10:41

sly a écrit :
16 févr. 2018, 23:24
Je suis sensible à l'argument du responsable du parc.
Bien que ce fût en d'autres lieux, j'ai été témoin de comportements de ce type. Ce n'était pas à l'extérieur mais dans le poêle donc le risque n'était pas la question. Mais pour avoir "bien chaud" au delà du besoin, de grande quantité de bûches du stock ont été brûlées à fort tirage. J'ai fais remarqué et on m'a dit qu'"on allait le renouveler demain" ce qui a été fait, mais je n'ai pas été convaincu de l'honnêteté de la réponse.
+1 . J'ajoute que certains font des flambées même en été ou par température plus que clémente, juste pour "faire joli" et jouer au trappeur (et ce ne sont pas des enfants !)
sly a écrit : Je pense que l'idée sera de bonne à mauvaise selon le lieux, le risque que "des arbres y passent" peut le justifier, mais en d'autres lieux ou l'isolation est bonne, le besoin de chauffage est loin d'une nécessité vitale et du bois est présent dehors, je préfère m'en référer à l'adage :
"Le bois te chauffe 3 fois : quand tu le ramasses, quand tu le coupes et quand tu le brûle !"
Celui qui veut une flambée, qu'il aille le couper. Ça devrait suffire à réduire les risques d'abus.
Sous la neige, c'est la galère à trouver ? Mouais, j'en ai fais un paquet des recherches de bois en forêt enneigées, d'accord on en trouve pas des tonnes mais on en trouve avec de la motivation (Arcosses, branches basses, ...)
+ 1. Même avec du bois présent dedans il est de règle d'aller chercher celui dont on va se servir...Le bois "déjà dedans" c'est pour les coups durs (épuisement, t°< 0 avec vent féroce, nuit, 2 m de neige, etc.)
sly a écrit : Reste donc les cas de l'absence de bois mort à proximité raisonnable de l'abri dans ceux qui sont pas assez isolés du froid. Là, j'ai trouvé l'idée utilisées au Refuge du Merlet excellente : Mettre à disposition des tronc de 25cm de diamètre et 2m de long et rien d'autre.
Une petite hachette et une scie permettant, à grand renfort d'huile de coude, de produire du petit bois et des bûches. Résultat garanti : après avoir débité 4/5 buchettes j'étais motivé pour économiser le bois (et en plus j'avais chaud !)
Toutefois, c'est pas nécessairement simple à mettre en oeuvre sans matériel adapté (des troncs de 2m 25cm à couper à la scie manuelle et à déplacer sur +200m !)
La solution "Merlet" est bonne. Cependant la cabane est située largement hors végétation et la présence d'outils est indispensable (à condition que le connard standard ne les ait pas volés comme d'hab...).
Il y a des situations limites (Jarlons) où la ressource est hasardeuse voire inaccessible par grosse neige.
En d'autres occasions, lorsque je mets un commentaire sur WRI/chemineur, je m'abstiens de mentionner ou de photographier la présence de bois stocké par les PNR (Vercors, Chartreuse) : ça incite les fêtards à se dire "chouette, y a rien à ramasser, tout est prêt...allons-y !"
C'est mesquin, tant pis. Ce qui m'inspire une autre réflexion quant aux outils à trimballer impérativement avec soi : j'ai toujours eu une scie sur moi, pourquoi n'en pas recommander l'habitude par une mention insistante dans les "règles de prudence" ou ailleurs ? (d'ailleurs la page http://www.refuges.info/wiki/cabane_pri ... e_conduite est bien trop enfouie dans les règles : elle devrait apparaître avec plus de visibilité soit à l'Accueil, soit aux Nouvelles par un simple clic sans avoir à chercher)

Bon, on en vient à la réponse au Yéti : campagne ou pas...?

Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 2136
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Re: Une autre idée du Yéti

Message par Claude Mauguier » 17 déc. 2018, 18:21

Claude Mauguier a écrit :
17 févr. 2018, 10:41
Bon, on en vient à la réponse au Yéti : campagne ou pas...?
Hem... trop tard pour la campagne (sauf à basse altitude)...

Répondre