offre d'emploi cuisinier (e) aide gardien de refuge en Ubaye

offres d'emploi et candidatures liées aux refuges. Gardiens, saisonniers, gérances, aide-gardiens, personnel de service ...
PERRILLAT EVELYNE
Messages : 2
Enregistré le : 08 mars 2019, 20:10

offre d'emploi cuisinier (e) aide gardien de refuge en Ubaye

Message par PERRILLAT EVELYNE » 09 mars 2019, 11:56

Bonjour

Je suis à la recherche d'un (e) cuisinier (e), du 12 juillet à fin août 2019. Une formation en cuisine est nécessaire ainsi que l'expérience d'une saison. Ou sans formation en cuisine mais ayant travaillé en refuge plusieurs saisons et sachant cuisiner.  Votre activité principale est la confection de repas, tenir le rythme soutenue de la restauration, la gestion des stocks. Le travail consiste aussi en tant qu'aide gardien, et il y a de quoi faire !

Le midi nous proposons un menu à la carte et le soir un repas unique. Nous avons un grand jardin en permaculture, et des poules pondeuses. Nous travaillons avec les produits du jardin, du poulailler ou locaux, un maximum de produits bio ou maison. 

Le refuge se situe  à 1 800 mètres d'altitude au coeur d'une forêt mélèzine, dans la vallée de l'Ubaye, à 13 km de Barcelonnette. Nous avons accès au refuge en voiture par une piste forestière (environ 9 km). Les clients doivent laisser leurs voitures au parking, et marcher 45 minutes ou venir de la montagne par les GR 56 et GR 6. La capacité du refuge est de 18 places en dortoir.
 
L'équipe Evelyne, gardienne du refuge, sa fille en cuisine et au jardin, vous et une personne en renfort pour le mois d'août.En juillet nous accueillons aussi des woofeurs pour nous aider au jardin.
 Vous serez nourri et logé (en dortoir). Il n'y a pas de jour de repos.

Profil du poste : Savoir cuisiner, gérer des stocks, bon relationnel avec les clients et l'équipe. Etre motivé(e), dynamique, organisé(e) et autonome.

Envoyer un CV et une lettre motivée à : evelyne.perrillat@gmail.com

ernesto

Re: offre d'emploi cuisinier (e) aide gardien de refuge en Ubaye

Message par ernesto » 10 mars 2019, 18:42

"vous serez nourris logés en dortoir il n'yas pas de jour de repos" ???????!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et le salaire??????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!
pas de jour de repos?????????????????!!!!!!!!!!!!
"et nous accueillons des woofeurs"
(savoir des mecs qui travaille mais qui sont pas payes c'est comme des esclaves mais woofeurs ça fait plus branché)
Mais je rêve vous croyez quoi que l'esclavage est rétablie ??????
citoyenne Evelyne Perillat je crois surtout qu'il faudrait que vous accueillez un inspecteur du travail pour qu'il rafraîchisse vos connaissances en droit du travail
Quant au camarade randonneur ayant quelque reste humaniste boycotter ces gens là ca aussi c'est éthique et bio

PERRILLAT EVELYNE
Messages : 2
Enregistré le : 08 mars 2019, 20:10

Re: offre d'emploi cuisinier (e) aide gardien de refuge en Ubaye

Message par PERRILLAT EVELYNE » 11 mars 2019, 15:21

Bonjour Ernesto

En réponse à votre message, je vais préciser plus clairement. En ce qui concerne le logement en dortoir, la personne sera effectivement dans un dortoir mais privé évidement, les clients n'y ont pas accès.
Pas de jour de repos, cela vous offusque, mais dans la saison il y a des périodes de travail soutenue mais il y a aussi des jours très calme et des soirs ou il n'a pas de randonneurs le soir, le Gr 56 qui est le tour de l'Ubaye, n'est pas très fréquenté. Ce qui permet d'avoir du temps libre pour la personne qui travaille au refuge, évidemment elle fait moins d'heure que moi qui suis la gardienne et qui suis passionnée par mon travail. Pour le salaire je fonctionne avec une base au dessus du SMIC plus un pourcentage du chiffre d'affaire, ce qui m'a toujours paru plus équitable.
Comment vous pouvez parler du woofing comme de l'esclavage! J'en ai fait l'expérience moi même en Nouvelle Zélande, avant de devenir hôte pour accueillir des woofeurs et des woofeuses.
Le woofing est avant tout des rencontres et des échanges de connaissances, dans le respect de chacun. Nous signons une charte si elle n'est pas respectée nous en sommes exclu. Le wwofing existe depuis longtemps (1971) et se pratique dans les fermes a dynamique bio, sur tous les continents. L'argent est relégué au profit de l'entraide, des connaissances, la découverte de l'autre de son mode de vie, et cela n'a pas de prix!
Il est vrai que dans notre société l'argent est roi, pourtant il existe des personnes qui préfèrent d'autres alternatives plus solidaire, cela vous révolte, c'est votre droit de l'exprimer.
Le refuge de la Pare est la propriété de l'Office National des Forêt, cela fait 25 ans que j'en suis la gardienne. j'aurais pu donner l'autorisation que la clientèle monte en voiture, mais non, je préfère la qualité à la quantité, le midi nous ne faisons qu'un seul service pour permettre à nos clients de profiter du lieu. Un refuge en montagne n'est pas un hôtel, les conditions de vie sont différentes, plus rudes, plus en harmonie avec la nature.
Si vous avez des doutes, concernant mes propos, je vous invite à venir au refuge de la Pare, pour me rencontrer, mais je ne supporte pas les personnes irrespectueuses ou agressives, à vous de juger.

ernesto

Re: offre d'emploi cuisinier (e) aide gardien de refuge en Ubaye

Message par ernesto » 11 mars 2019, 22:05

hmmm intéressant

mais vous avez tout à fait raison le woofing n'est pas de l'esclavage les esclaves étaient arrachés à leurs terres ici ces "woofeurs" sont volontaires !!!!!!!!
Ce qui est tout autant révoltant profiter ainsi de l’idéalisme de ces jeunes pour les exploiter ce n'est pas très éthique
En France tout travailleur a droit à un salaire sauf dans les cas de solidarité familiale à la peche ou en agriculture.
La pratique du travail contre nourriture est indigne et illégale peu importe les chartes et les "expériences Neo Zelandaises"
Vous êtes contre l'argent roi mais vous faites bien payer les randonneurs non???Vous ne travaillez pas bénévolement pour une cause humanitaire?????

Je ne pense pas qu'autoriser ou interdire une piste publique relève de votre décision vous simple locataire de l’état. d'ailleurs peu importe.
Enfin je regrette que l'exploitation de l'homme par l'homme vous apparaisse comme étant en harmonie avec la nature
Quant aux personnes irrespectueuses vous avez bien raison de ne pas les supporter et en effet la pratique du woofing est irrespectueuse vous devez donc avoir du mal à vous supporter
Quant à venir chez vous sans façon je préfère reserver mes visites à de vrais refuges de montagne à 4 ou 5 h de marche à pied et tenus par des vrais humanistes et ils sont heureusement nombreux

salut citoyenne Perillat

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité