[ABANDON]Calcul automatique de l'altitude

Répondre


Cette question est un moyen d’empêcher des soumissions automatisées de formulaires par des robots.
Smileys
:D :) :( :o :shock: :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :laughing: :blue: :excl: :ours: :ordinary: :mouton: :forb:
Voir plus de smileys

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : [ABANDON]Calcul automatique de l'altitude

Re: [ABANDON]Calcul automatique de l'altitude

par Claude Mauguier » 24 août 2018, 19:10

C'est sûrement possible techniquement, mais outre le côté usine à gaz dans le schéma du système, l'oeil de lynx des mods est suffisamment affûté pour remarquer le trou dans la page (sauf lassitude passagère) et combler le dit trou. Je fais ça assez souvent, en cessant de m'interroger sur la sagacité des créateurs de points. Les :ours: vieillissent eux aussi.
Maintenant si la page n'est qu'un immense trou sans rien, je vire. Les "coquilles vides" ne sont pas admises même en classe préparatoire de l'enseignement primaire... faut pas pousser. Je n'ai jamais vu un "créateur" de vide revenir avec une page correctement rédigée ou avec un minimum de données. CQFD.

Re: [ABANDON]Calcul automatique de l'altitude

par Mamée » 24 août 2018, 10:36

A défaut d'un calcul automatique, pourrait-il y avoir un message pour valider la fiche quand l'altitude n'est pas renseignée ?

par Dominique » 12 févr. 2016, 07:57

Claude Mauguier a écrit :
Dominique a écrit :je suis d'accord avec toi.
Pour l'orthographe.....? :satan:
Pour l'orthographe je suis solidaire :)

par Claude Mauguier » 11 févr. 2016, 23:18

Dominique a écrit :je suis d'accord avec toi.
Pour l'orthographe.....? :satan:

par Dominique » 11 févr. 2016, 21:24

je suis d'accord avec toi.

par sly » 11 févr. 2016, 21:06

Moi je vote contre car ça ne me parait pas une fonctionnalité incroyablement utile et je redoute que ça nous injecte des altitudes franchement fausses dont on ignorera qu'elles le sont.

Après, je ne fais pas partie du conseil de sécurité, je n'ai pas de droit de veto, si vous pensez que ça pourrait être bien go.



édition: orthographe déplorable

par Dominique » 11 févr. 2016, 19:24

Donc je conclue qu'on n'implémente pas cette fonction ?

par SQFP.info » 11 févr. 2016, 13:08

sly a écrit :
Dominique a écrit : Les altitudes sont celles d'OpenStreetMap qui est défini suivant le géoïde WGS84 corrigé EGM96, donc relatives au niveau de la mer.
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Key:ele
J'en doute, OpenStreetMap n'a pas de modèle de terrain.
La clé "ele" est justement celle qui est rentrée à la main par les contributeurs, donc pas disponible de partout mais uniquement sur certains points.
Dominique a écrit : De toute façon, un GPS grand public n'est pas un bon altimètre: si des précisions de 3~5m peuvent être atteintes dans de bonnes conditions (sans arbres ni falaises ni gros nuages à proximité) la précision verticale 5 à 10 fois inférieure, ce qui donne des ordres de grandeurs de précision de quelques dizaines de mètres.
Ça fait un bout de temps que je l'entends celle là, mais mes propres mesures en montagne hors forêt me laisse supposer que la précision en altitude est assez souvent inférieure à 10m.
Donc largement suffisante pour notre utilisation sur wri, et souvent bien meilleure que le modèle SRTM
+1, en faisant dans des conditions parfaites des observations répétées et longues sur du matériel un peu performant et dont on connaît les spécifications, il y a moyen d'atteindre une précision (à 95%) de l'ordre de +/- 10m entre "lecture GPS" et "altitude WGS84 corrigée par EGM96" (le modèle de géoïde pas-trop-grossier-pas-trop-lourd désormais intégré dans les puces gps récentes pas trop moisies).

Soit environ +/-12m entre lecture GPS et altitude "vraie" IGN (la différence maxi egm96 vs. ngf69 est de +/-2m[/url]).

Pas très loin de la précision maximale théorique de 7m sous nos latitudes hexagonales. Certes, il ne faut pas parier sa vie là-dessus (y a vraiment des gens qui ont été sauvés d'avoir connu leur altitude avec une précision métrique ???) mais on arrive avec un peu de patience à envoyer paître la vieille rengaine "gnagna altitude gps pas fiable du tout précision 10 fois inférieure gnagna" - qui reste certes valable si on se contente d'allumer son gps au fond d'une grotte pour y lire aussitôt une valeur.

par Dominique » 07 févr. 2016, 16:00

sly a écrit :J'en doute, OpenStreetMap n'a pas de modèle de terrain.
La clé "ele" est justement celle qui est rentrée à la main par les contributeurs, donc pas disponible de partout mais uniquement sur certains points.
Pour les points d'intérêt, oui: #ele et #height
Je veux parler des courbes de niveau qui viennent de la Nasa (STRM), donc des données rendues par le service mapquest

par sly » 07 févr. 2016, 15:51

Dominique a écrit : Les altitudes sont celles d'OpenStreetMap qui est défini suivant le géoïde WGS84 corrigé EGM96, donc relatives au niveau de la mer.
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Key:ele
J'en doute, OpenStreetMap n'a pas de modèle de terrain.
La clé "ele" est justement celle qui est rentrée à la main par les contributeurs, donc pas disponible de partout mais uniquement sur certains points.
Dominique a écrit : De toute façon, un GPS grand public n'est pas un bon altimètre: si des précisions de 3~5m peuvent être atteintes dans de bonnes conditions (sans arbres ni falaises ni gros nuages à proximité) la précision verticale 5 à 10 fois inférieure, ce qui donne des ordres de grandeurs de précision de quelques dizaines de mètres.
Ça fait un bout de temps que je l'entends celle là, mais mes propres mesures en montagne hors forêt me laisse supposer que la précision en altitude est assez souvent inférieure à 10m.
Donc largement suffisante pour notre utilisation sur wri, et souvent bien meilleure que le modèle SRTM

par sly » 07 févr. 2016, 15:42

Dominique a écrit : Mon questionnement vient plutôt de la licence MAPQUEST qui semble être celle d'OSM. Mais maître SLY doit mieux connaitre le sujet.
MapQuest utilise les données OSM pour ses cartes en effet, mais le modèle de terrain ne vient pas d'OSM qui n'en a pas créé.

L'usage du service peut être soumis à une licence X bien que les données sous-jacentes soient sous licence Y

par Dominique » 07 févr. 2016, 14:50

sly a écrit :Je suis plutôt contre.

A moins de faire une usine à gaz ou sera systématiquement différencié l'altitude automatique de l'altitude saisie, on finira par ne plus savoir la source de l'altitude et je prévois plein d'effets pervers.

Quand on voit marqué "altitude 0m" on sait qu'elle est fausse, on sait donc qu'il faut corriger et modérateurs ou visiteurs qui savent seront plus tenté de l'indiquer.
En revanche si l'alti est déjà indiquée, mais fausse de 30m, qui aura le courage de dire : "je l'ai mesurée, et c'est faux de 30m" ?
Il faudrait trouver un service plus précis.


On aurait 90% d'altitude inconnue, je changerais peut-être d'avis, mais là, c'est tout le contraire, je préfère donc que soient facilement repérables les altitudes à corriger et utiliser mon cerveau que d'avoir un service tiers et un modèle de terrain douteux pour remplir les trous.
Il est vrai que, si les altitudes données sur des surfaces planes (mer, plaine, sommet) sont relativement exactes (celles de la carte OSM), elles deviennent très fausses dés que la pente du terrain s'accentue (pb de précision lon/lat de l'algo ?)

par Dominique » 07 févr. 2016, 14:42

Claude Mauguier a écrit :Question du candide : l'automatisation est basée uniquement sur l'ellipsoïde WGS, ou bien est-ce une moyenne entre plusieurs ? Je sais que les différences ne se jouent pas sur 100 m, mais sur 50 c'est courant, selon qu'on est en France, Suisse, Italie, GB, etc...
Bonne question qui m'a fait chercher un peu:

Les altitudes sont celles d'OpenStreetMap qui est défini suivant le géoïde WGS84 corrigé EGM96, donc relatives au niveau de la mer.
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Key:ele
https://en.wikipedia.org/wiki/EGM96
Voir quelques essais sur des plages à 0m ici: http://dom.refuges.info

Les données altimétriques viennent de la Nasa (STRM) sous forme de dalles de 90m de côté dont l'altitude moyenne de chaque dalle est donnée à 10m près... Donc ne pas en attendre une précision diabolique en montagne.

Quand à la mesure de l'altitude par rapport au niveau de la mer en France avec un GPS, il faut:
- soit utiliser un GPS supportant WGS84/EGM96
- soit le régler sur un ellipsoïde donnant la bonne altitude en France (mais attention aux références des lon/lat !)
- soit ajouter les 47m d’écart moyen (39 à 55) entre le WGS84 et l'altitude réelle dans notre beau pays.

De toute façon, un GPS grand public n'est pas un bon altimètre: si des précisions de 3~5m peuvent être atteintes dans de bonnes conditions (sans arbres ni falaises ni gros nuages à proximité) la précision verticale 5 à 10 fois inférieure, ce qui donne des ordres de grandeurs de précision de quelques dizaines de mètres.
Les GPS professionnels spécialisés qui donnent une précision de l'ordre du mm travaillent sur d'autres caractéristiques du signal (la phase de la porteuse), sur de plus grandes périodes d'intégration et en relatif (par rapport à la mesure relevée au même moment en un autre point fixe connu).

par sly » 07 févr. 2016, 14:40

Je suis plutôt contre.

A moins de faire une usine à gaz ou sera systématiquement différencié l'altitude automatique de l'altitude saisie, on finira par ne plus savoir la source de l'altitude et je prévois plein d'effets pervers.

Quand on voit marqué "altitude 0m" on sait qu'elle est fausse, on sait donc qu'il faut corriger et modérateurs ou visiteurs qui savent seront plus tenté de l'indiquer.
En revanche si l'alti est déjà indiquée, mais fausse de 30m, qui aura le courage de dire : "je l'ai mesurée, et c'est faux de 30m" ?


On aurait 90% d'altitude inconnue, je changerais peut-être d'avis, mais là, c'est tout le contraire, je préfère donc que soient facilement repérables les altitudes à corriger et utiliser mon cerveau que d'avoir un service tiers et un modèle de terrain douteux pour remplir les trous.

par Claude Mauguier » 07 févr. 2016, 11:30

Question du candide : l'automatisation est basée uniquement sur l'ellipsoïde WGS, ou bien est-ce une moyenne entre plusieurs ? Je sais que les différences ne se jouent pas sur 100 m, mais sur 50 c'est courant, selon qu'on est en France, Suisse, Italie, GB, etc...

Haut