Grange de Falavier

Répondre


Cette question est un moyen d’empêcher des soumissions automatisées de formulaires par des robots.

Les BBCodes sont désactivés
Les smileys sont désactivés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : Grange de Falavier

Transféré de la fiche

par Manouedith du Valrom_719 » 20 avr. 2021, 12:36

19 avril 2021

Depuis deux jours le col de la Biche est réouvert, vite montons voir si les jonquilles sont sorties. Miracle il y a 10 jours il neigeait encore et là surprise elles sont là. Profitons de la solitude, des oiseaux qui chantent une balade jusqu'à l'ancienne chartreuse d'Arvières s'impose. Une balade qui fait du bien, par ces temps difficiles, nous sommes toujours aussi admiratifs des beautés de notre nature. Après une petite demi heure de marche, à la sortie d'un sous bois, un chemin sinueux laisse apparaître une maison au milieu de nul part. plus on se rapproche, plus nous nous disons, se réveiller un matin aux aurores dans cet endroit, nous devons avoir des compagnons qui nous réveillent, vous savez, ceux qui habitent tout autour ; lapins, cervidés, renards. en un mot les hôtes de ces bois. La curiosité l'emportant, allons jeter un oeil à la grange puisque une partie semble ouverte. Et là, pour la première fois, nous découvrons un refuge d'étape des plus sommaires, des lits en fer, des matelas, mais un refuge certainement apprécié après des kilomètres à travers les merveilles qui nous entourent. Oui c'est très sommaire, mais nous devons y être bien. Nous ne sommes pas des grands marcheurs mais nous comprenons la richesse des gens passionnés de randonnées, une richesse tellement loin de celle où nous courons sans arrêt dans le monde de tous les jours. Notre imagination galope dans notre tête, on se croirait dans un autre monde. Mais nous pouvons dire en repartant de cet endroit que nous sommes rentrés à la maison avec plein de rêves dans les yeux. Alors je souhaite à d'autres qui passeront par là, de ressentir ne serait-ce que quelques minutes, la sérénité du bien être. Regardez, profitez, reposez-vous, mais repartez en laissant l'endroit imprégné du temps jadis et surtout n'oubliez pas vos déchets, car vous ne serez seulement qu'un emprunteur momentané d'un endroit magique, qui avez fait escale dans un petit paradis sur terre. Continuez votre chemin, pour découvrir d'autres merveilles gratuites à la portée des amoureux de la nature.
Image

Grange de Falavier

par refuges.info » 27 déc. 2019, 14:32


Haut