Cabane à Goupette (Cliquer ici pour retourner sur la fiche de Cabane à Goupette)

Forum dédiés à chaque refuge. Les "topics" sont créés automatiquement pour chaque point du site. NE PAS en créer de nouveaux. Utilisez le forum "Divers"

Répondre
Amaury

Message par Amaury »

Laisser ses impressions, des appréciations et discuter de choses diverses autour de Cabane à Goupette
Les commentaires (sur la fiche) sont dédiés à une information objective.
Bonjour à tous,
Étant de retour sur Villard de Lans durant quelques jours, je pensais monter à la cabane de Goupette mercredi.
Je voulais donc savoir si je peux monter quelques chose ou prévoir une quelconque réparation. Je pensais aller faire des courses demain.
Deuxième chose, j'ai entendu parlé de ce refuge par un autre villardien rencontré en ski de rando qui m'a expliqué l'itineraire mais je ne connais pas la position précise du refuge. Si vous pouviez m'aider sur la fin, ce serait gentil.
Comme je l'expliquais à lesherges par email, mon intention n'est pas de divulguer ce lieu, ni d'en abuser ou encore moins de le détériorer, au contraire j'ai l'intention de monter avec du matériel et de réparer ce que je pourrai.

Voilà, merci d'avance de m'indiquer les choses importantes à réparer afin que j'aille faire des courses demain.
A bientôt dans le vercors!

Amaury.
passant

Message par passant »

Anonymous a écrit :Je vous laisse mon adresse email si quelqu'un veut mon contacter:
amaury.abdennebi@gmail.com

Merci d'avance!
Amaury.
Je ne crois pas qu'il faille indiquer la localisation de cabanes telles que celle-ci. Après tout, quand on randonne dans un coin, on croise des habitués, et on finit pas connaître d'eux les bons coins.

Ca peut paraître un brin sectaire, mais il faut comprendre : quand on voit ce que sont devenus certains refuges non-gardés, il est clair qu'on ne peut en faciliter l'accès. Il suffit de voir ce qu'est devenu le refuge des Chaumailloux, bardé de tags gravés au couteau, sur la table, les bancs, les lits, les murs, avec un résultat qui n'a rien à envier aux murs des pires cités de banlieues (même contenu... avec même niveau orthographique, en plus).

C'est sans doute malheureux (et emblématique de notre société, de l'éducation, des valeurs, etc), mais les pratiquants des espaces naturels comme la montagne, sont bien obligés d'en venir à des attitudes de protecteurs de ces sanctuaires par la rétention d'info si on ne veut pas les voir saccagés.

Alors, certes, c'est pas sympa à première vue, mais légitime dans le contexte actuel.

Et je suis sûr qu'avec un peu d'échanges IRL avec les gens du coin et les randonneurs habitués du Vercors et rencontrés sur les sentiers, tu n'auras aucun mal à finir par la trouver (si ce n'est pas déjà le cas)... elle n'en aura alors que plus de valeur à tes yeux... ;-)
bob

Oups !!

Message par bob »

J'ai oublié de laisser mon adresse mail :stri@laposte.net
Merci
Avatar du membre
Pascal 74
Messages : 167
Enregistré le : 17 juin 2007, 16:37
Localisation : Annecy

Re: la cabane a Goupette

Message par Pascal 74 »

bob a écrit :Bonjour a tous et a toute je trouve ça honteux que des gens se permettent de ne pas divulguer des infos sur des refuges tous ca pour être les seuls a les ''garder'' pour eux et de mettre tous les amoureux de la montagne dans ''le même panier '' ( tagueurs casseurs etc ) .
Je ne rentrerai pas dans l'analyse de l'ambivalence d'une telle phrase (ce que désigne par "le même panier", ou alors, ta phrase est maladroite). Toujours est-il que, sur Refuges-info, il y a eu un long débat sur la nécessité d'indiquer ou de ne pas indiquer la position de telle ou telle cabane. Si tu postes dans ce forum, tu as lu certainement les messages précédents qui apportent un éclairage sur les raisons. Même si je peux comprendre la frustration que cela engendre, nous ne reviendrons pas sur les raisons qui ont motivés notre choix.
bob a écrit :Moi même j'habite en Chartreuse et nous avons trés peu de probléme dans ce sens au contraire nous sommes plusieurs a ''entretenir'' certains refuges et nous sensibilisons les gens jusqu'au point certains nous donnent 1 coup de main pour ces taches ( nettoyage de printemps faire les pleins de bois etc ..)
Très bonne attitude, mais..
bob a écrit :Alors faites le tri avant d'envoyer ''balader '' les gens comme j'en été victime dans le Vercors.D'autre part d'autre refuge se trouvant en bordure de route ou non loin de celle n'ont été dégradé.
... cela reste incompréhensible. Ta position de "victime" dans le Vercors n'a rien a voir avec le site (de ce qu'il ressort de ta prose) et n'est pas cohérente non plus avec l'attitude apparente que tu veux bien donner. Dans certains cas, même avec les meilleures intentions du monde, il vaut mieux faire preuve de patience : prendre le temps de discuter avec les populations locales pour pouvoir briser le miroir (ou la glace) ! Et ne crois pas surtout que la cabane de Goupette soit un cas isolé : Le refuge de la Combe de Fer, à proximité, subit le même sort.
bob a écrit :Si certains de vous veulent me donner des renseignements sur cette cabane je vous laisse mon e-mail .
Personnellement, je ne le ferai pas autant que je comprenne que les renseignements que tu désires ont trait à la localisation de la cabane. C'est comme ça...
Pour une montagne libre.
Nicolas Masson
Messages : 291
Enregistré le : 14 déc. 2005, 12:33

Message par Nicolas Masson »

J'ai envoyé un courriel à "bob" avec le renseignement qu'il demandait.
Invité

Re: la cabane a Goupette

Message par Invité »

bob a écrit :Bonjour a tous et a toute je trouve ça honteux que des gens se permettent de ne pas divulguer des infos sur des refuges tous ca pour être les seuls a les ''garder'' pour eux et de mettre tous les amoureux de la montagne dans ''le même panier '' ( tagueurs casseurs etc ) .
Moi même j'habite en Chartreuse et nous avons trés peu de probléme dans ce sens au contraire nous sommes plusieurs a ''entretenir'' certains refuges et nous sensibilisons les gens jusqu'au point certains nous donnent 1 coup de main pour ces taches ( nettoyage de printemps faire les pleins de bois etc ..)
Alors faites le tri avant d'envoyer ''balader '' les gens comme j'en été victime dans le Vercors.D'autre part d'autre refuge se trouvant en bordure de route ou non loin de celle n'ont été dégradé.
Si certains de vous veulent me donner des renseignements sur cette cabane je vous laisse mon e-mail .
Bye a +
Juste un truc, en repassant par ici : cette cabane (et bien d'autres coins), je la connais pour l'avoir trouvé, entre exploration, lecture de cartes, orientation, échanges avec d'autres randonneurs et gens de montagnes... et avec le plaisir de l'exploration et de la découverte.

J'ai baigné dans les récits des explorateurs, et j'avoue que je ne comprends pas cette exigence du "clé en mains", juste en postant une requête sur un forum. Où réside le plaisir ? La montagne (et d'autres espaces naturels, les déserts, les forêts, la mer...) doit-elle n'être qu'un banal objet de consommation immédiate balisée comme un centre-ville ?

A ce jeu on a nivelé les pistes de ski, multiplié les conforts d'accès... prendre des chaînes dans sa voiture pour s'y rendre devient un drame, la route doit-être lisse comme un boulevard, les pistes aussi, et si c'est pas le cas, on porte-plainte ou pas loin, et on interpelle le gouvernement.

Trouver Goupette par déduction et une carte, est à la portée d'un enfant de 10 ans, qui lui, saura apprécier la recherche d'un endroit rendu mystérieux par l'absence d'indications précises, en relevant les (faciles) indices... quand on a grandit à la campagne, on a passé son enfance à relever ce genre de petits challenges.

On est en train de chercher à remplacer la randonnée sur des chemins tortueux et casse-pattes, par des itinéraires de trails balisés et nivelés comme l'ont été auparavant les pistes de ski, mais aussi certaines falaises avec la mode des via ferrata... de l'aventure lyophilisée réchauffée en 5 mn au micro-ondes. C'est pas avec ça qu'on va donner une idée juste de la pratique et du respect de la montagne, avec ce que ça demande d'engagement aussi. C'est probablement ce genre de pré-maché qui fait jeter ses ordures par terre quand on ne trouve pas une poubelle à laquelle on pense avoir droit, ainsi que le service de nettoyage qui va avec. Exiger comme c'est fait là, d'avoir la localisation de cette cabane relève de cette logique : c'est un dû. Au nom de quoi ? de qui ? de quelle autorité ?

Par ailleurs, et c'est ce qui me révolte le plus, il y a une forme de "après moi le déluge" dans cette manière de demander ces infos... qu'importe les conséquences, en somme.

Et bien sûr, ça marchera toujours, hélas... il y aura forcément celui qui se sent plus malin que les autres et qui va s'empresser de donner le fichier GPS prêt à charger dans le smartphone. Quel prestige !

... et c'est aussi révélateur d'une pratique... celle qui se fout de l'état des refuges... puisqu'ils sont aussi jetables que du papier toilette et qu'on y va juste une fois pour dire "qu'on sait où c'est"...


PS: l'éventuel alibi sécuritaire n'est pas pertinent : on fait une rando ou une course en fonction des éléments de connaissance dont on dispose, et on prévoit en conséquence. C'est ça avant tout, la pratique de la montagne.
Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 2533
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier »

Nicolas Masson a écrit :Constat :
Les abris non gardés en libre accès ne peuvent pas supporter une fréquentation importante.
Tout d'abord parce qu'il ne peut pas y avoir de la place pour tout le monde qui voudrait y aller.
Ensuite parce qu'une fréquentation importante augmente le risque que des personnes mal élevées ou mal intentionnées utilisent le refuge.
Peu importe finalement les raisons sociologico-psycholo-machin qui font -pour résumer- qu'il y a toujours une proportion de "cons" parmi les visiteurs d'un refuge.
Par rapport à cette surfréquentation, certains refuges sont plus vulnérables : Si ils sont bien équipés, ils attirent plus de monde et sont plus sujets au vandalisme, d'autant plus si ils sont proches des routes et d'accès facile.
Les deux refuges ayant fait polémique (Goupette, Combe de Fer), sont dans ces catégories.


Refuges.info dans tout ça :
En divulgant l'existence de certains de ces refuges jusqu'alors peu connus à un large public, refuges-info (les administrateurs, les modérateurs, les contributeurs) est en partie responsable de l'augmentation de la fréquentation et de ses conséquences. "En partie" seulement, mais "responsable" quand même.
Moi-même, je regrette à présent d'avoir divulgué ma découverte de la Cabane en Plein Vent. Si elle venait à être dégradée par des gens l'ayant connu directement ou indirectement grâce à moi, je partagerais une part de responsabilité.
Dans le monde physique du "bouche à oreilles", je peux choisir de n'en parler qu'à des personnes de confiance. Sur refuges.info, n'importe qui peut la découvrir.

Paradoxe sur le partage (mes états d'âme sur la "wilderness") :
On pourrait vouloir faire des topos de toutes les montagnes, répertorier tous les refuges avec la liste de leurs équipements.
C'est une idée généreuse de vouloir partager la connaissance et faire profiter le plus grand nombre des lieux qui nous donnent des émotions et du plaisir.
Mais tout répertorier, c'est aussi abolir la découverte et l'exploration de l'inconnu et par conséquent l'initiative et la responsabilité personnelle. Je souhaite qu'il reste des tâches blanches sur les cartes -y compris à proximité des grandes villes des Alpes-. Je souhaite pouvoir être surpris de découvrir une sente cairnée ou une cabane inconnue des topos et de l'IGN, pour mon plus grand plaisir, et celui des autres présents et à venir. Une autre forme de partage.

Mes propositions concrètes :
Il faudrait que refuges.info s'autocensure -avec discernement-. Ca ne vas pas être facile.
Les refuges ou abris déjà présents sur les cartes IGN et les topos classiques peuvent, doivent, rester sur le site. Ils permettent à celui qui prépare sa rando avec la carte et le topo de connaître l'état du refuge qu'il va visiter. Car on sait que les petits pictogrammes rouges de l'IGN correspondent parfois à des ruines ou à des portes closes.
Pour les autres refuges il faut que "quelqu'un" ou "quelques-uns" prennent la responsabilité de faire le tri :
Les refuges spartiates, qui ne craignent pas les dégradations et n'attireront pas les groupes, mais seront utiles au randonneur surpris par l'orage peuvent rester.
Les refuges éloignés, dont l'accès est long et difficile sont naturellement protégés, et ce sont souvent les plus utiles. Ils doivent rester aussi.
Pour ceux qui ne rentrent pas dans ces catégories, il faut être discret. Ne pas les indiquer du tout serait frustrant : il faut censurer leur position et ne pas indiquer le moyen de s'y rendre. Ceux qui les ont découverts "par leurs propres moyens" pourront toujours échanger des commentaires et poster des photos pas trop explicites.
Cette intervention date d'avril 2006.
Aujourd'hui il prend la décision suivante :
Nicolas Masson a écrit : J'ai envoyé un courriel à "bob" avec le renseignement qu'il demandait.
Nicolas, c'est son droit, a radicalement changé son fusil d'épaule.
Puisque en l'occurence : soit on dit , soit on ne dit pas. Je ne vois pas de "juste milieu" logique aux conséquences pratiques compatibles avec une déclaration d'intention allant en sens opposé.
Comme Anastasie la bien connue, je fourbis en attendant les ciseaux de la censure...
Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 2533
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Re: la cabane a Goupette

Message par Claude Mauguier »

Anonymous a écrit : Juste un truc, en repassant par ici : cette cabane (et bien d'autres coins), je la connais pour l'avoir trouvé, entre exploration, lecture de cartes, orientation, échanges avec d'autres randonneurs et gens de montagnes... et avec le plaisir de l'exploration et de la découverte.

J'ai baigné dans les récits des explorateurs, et j'avoue que je ne comprends pas cette exigence du "clé en mains", juste en postant une requête sur un forum. Où réside le plaisir ? La montagne (et d'autres espaces naturels, les déserts, les forêts, la mer...) doit-elle n'être qu'un banal objet de consommation immédiate balisée comme un centre-ville ?
A ce jeu on a nivelé les pistes de ski, multiplié les conforts d'accès... prendre des chaînes dans sa voiture pour s'y rendre devient un drame, la route doit-être lisse comme un boulevard, les pistes aussi, et si c'est pas le cas, on porte-plainte ou pas loin, et on interpelle le gouvernement.
Trouver Goupette par déduction et une carte, est à la portée d'un enfant de 10 ans, qui lui, saura apprécier la recherche d'un endroit rendu mystérieux par l'absence d'indications précises, en relevant les (faciles) indices... quand on a grandit à la campagne, on a passé son enfance à relever ce genre de petits challenges.
On est en train de chercher à remplacer la randonnée sur des chemins tortueux et casse-pattes, par des itinéraires de trails balisés et nivelés comme l'ont été auparavant les pistes de ski, mais aussi certaines falaises avec la mode des via ferrata... de l'aventure lyophilisée réchauffée en 5 mn au micro-ondes. C'est pas avec ça qu'on va donner une idée juste de la pratique et du respect de la montagne, avec ce que ça demande d'engagement aussi. C'est probablement ce genre de pré-maché qui fait jeter ses ordures par terre quand on ne trouve pas une poubelle à laquelle on pense avoir droit, ainsi que le service de nettoyage qui va avec. Exiger comme c'est fait là, d'avoir la localisation de cette cabane relève de cette logique : c'est un dû. Au nom de quoi ? de qui ? de quelle autorité ?
Par ailleurs, et c'est ce qui me révolte le plus, il y a une forme de "après moi le déluge" dans cette manière de demander ces infos... qu'importe les conséquences, en somme.
Et bien sûr, ça marchera toujours, hélas... il y aura forcément celui qui se sent plus malin que les autres et qui va s'empresser de donner le fichier GPS prêt à charger dans le smartphone. Quel prestige !
... et c'est aussi révélateur d'une pratique... celle qui se fout de l'état des refuges... puisqu'ils sont aussi jetables que du papier toilette et qu'on y va juste une fois pour dire "qu'on sait où c'est"...

PS: l'éventuel alibi sécuritaire n'est pas pertinent : on fait une rando ou une course en fonction des éléments de connaissance dont on dispose, et on prévoit en conséquence. C'est ça avant tout, la pratique de la montagne.
Je partage globalement cet avis, vraisemblablement rédigé par un sceptique étranger à la béatitude relativiste du "tout se vaut".
Avatar du membre
Pascal 74
Messages : 167
Enregistré le : 17 juin 2007, 16:37
Localisation : Annecy

Message par Pascal 74 »

+1 :wink:
Pour une montagne libre.
Avatar du membre
Claude Mauguier
Messages : 2533
Enregistré le : 08 avr. 2011, 15:31
Localisation : Isére

Message par Claude Mauguier »

J'informe notre aimable public de la suppression de très vieux messages faisant doublons avec les plus récents, tant sur la question des renseignements à fournir ou pas, que sur des questions de détails matériels résolues depuis.
bob

Goupette enfin trouvée

Message par bob »

Bonjour j'ai donc trouvé la fameuse cabane a Goupette qui fait coulé tellement d’encre , c'est vrai c'est un havre de paix qui mérite d'être gardé pour soi ( voir mes articles précédents assez houleux avec certaines personnes ) j'ai mis des photos et commentaires sur la fiche d'information sur ce même site
Avatar du membre
yip
Messages : 380
Enregistré le : 08 mars 2004, 23:32

Message par yip »

Suite aux messages récents de Julian et des Raquettistes
On va monter samedi avec des planches pour réparer la porte.

Toutes les informations précises sur la porte, aussi sur les fuites du toit, sont les bienvenues
:mrgreen:
yip

Message par yip »

On a changé le montant de la porte, réparé le gond cassé.
Depuis le passage de Sylv, quelqu'un a renforcé la porte avec des planches.
donc l'un plus l'autre, elle ferme plutot bien maintenant.

Reste maintenant les fuites du toit, la vitre en plexi ...

J'ai aussi laissé une couette, mais en couvertures il y a largement ce qu'il faut.

Super ambiance hivernale, grosse neige fraiche au dessus de 1500m
Image
denis v.

Message par denis v. »

Et dire qu'il y en a qui ont critiqué la présence de la cabane à Goupette sur ce site participatif. Quand je vois toute cette ferveur pour entretenir ce joyau de refuge, cela fait chaud au cœur.
Pour ce qui est du plexi, j'ai du rabe à la maison mais pour le fignolage ce n'est pas pour tout de suite car je ne suis pas dans la région avant un mois. Et quel est l'ampleur des dégats à ce sujet?
Avatar du membre
yip
Messages : 380
Enregistré le : 08 mars 2004, 23:32

Message par yip »

Le plexi, c'est la fenetre "jaune", de droite sur les photo d'exterieur.
Rien de bien important en fait.
La tache blanche dans cette fenetre est la partie ou le plexi est cassé, rafistolé au scotch(photo de Samy).
Le plexi est jaune translucide, je croie que cette teinte est d'origine et pas due aux UV.
Du plexi reellement transparent ferait peut-etre un peu plus de lumière à l'interieur, je ne sais pas.
Ce sont 2 plaques d'environ 50x70, l'une a coté de l'autre. Il y a des scies a metaux sur place.

Sinon, en changeant le montant, on a pas pu faire autrement que de faire de gros jours entre la poutre et le montant, autour de la porte. Avant, c'etait comblé avec une espèce de mousse mais evidemment, il a fallu l'enlever.

En theorie, la priorité, c'est plutot les fuites du toit, mais je sais pas du tout comment c'est fait, comment réparer avec ces espèces de tuiles en bitume.
Répondre