Connexion Inscription / mdp
Photo d'ambiance

Merci de nous aider pour classer les commentaires

Le commentaire et/ou photo suivant(e) :

C'est le "refuge Vallot" des Vosges, pour ceux qui connaissent l'ascension par la voie normale du Mont-Blanc. La cabane est d'un aspect plutôt austère, en béton. Mais elle est très fonctionnelle en cas de tempête en hiver. Drôle de contraste avec la douceur de l'été et la proximité de la route des crêtes en voiture où l'on peut se garer juste à côté à 5 minutes à pied.

Nous avions dormi dans cette cabane avec l'ami JP en janvier 1999 lors d'une tempête de neige en montant par Wildenstein. Il faisait -12°c la nuit dehors, et -7°c dans cet abri. Nous étions comme des "foetus" dans le sac de couchage, il faisait très froid !! Le feu était insignifiant, ça ne chauffait pas correctement! Un fourneau serait bien plus efficace qu'un feu de cheminée ouvert. Et comment trouver assez de bois sur cette chaume très vaste avec des rafales de vent, du brouillard, de la neige (1m50 d'épaisseur) en pleine nuit ?
Il aurait mieux valu venir de jour, n'est-ce pas ?...

Un mois plus tard, nous étions venus de la station de ski de La Bresse en ski de randonnée, partis à 15h30, égarés aux alentours du lac d'Altenweiher à la recherche de la "cabane du trappeur" (qui est hors sentier, tout au fond du lac). Il y avait 1 mètre de neige. Nous n'avons rien trouvé en pleine nuit, bien entendu, sauf les deux yeux scintillants d'un chamois dans l'obscurité !! Nous sommes remontés sur les pentes très abruptes pour accéder au RAINKOPF en pleine nuit, égarant régulièrement la trace... pour parvenir sur la crête vers 23h30 - minuit avec des sacs surchargés!!!

Nous avons tenté de suivre la route des crêtes devenue illisible à cause des deux mètres de neige tombés cet hiver là !! Malgré un blizzard très pénible, nous sommes arrivés à proximité de cette fameuse cabane du col du HERRENBERG. Seul souci : avec le cocktail "froid, brouillard, blizzard", nous ne l'avons jamais trouvée ce soir là!! Il faut dire qu'il y a un accès par une échelle en hiver, car il peut être quasiment enseveli par la "poudre blanche" quand l'hiver se déchaîne... Mais, cette nuit là, nous avons fini par dormir dans un igloo, sur le versant de la vallée de THANN, en fermant les yeux à 4 heures du matin. Nous nous sommes réveillés 4 heures plus tard un peu revigorés, à la grande surprise de deux skieurs de fond passant par là... Le lendemain, il a fait plutôt beau, le paysage était féérique sur la crête menant au KASTELBERG. Quel souvenir marquant !!!

JB


Est :

votre remarque sera transmise aux modérateurs.

Finalement, je n'en pense rien, je retourne sur la fiche de Abri du Neurod

Contact API développeurs Copyleft Licence des contenus Exportation Mentions légales